Envers et contre tous : chapitre 13

PDV Ulia Atsuki (ça sera probablement la seule fois où il y aurait son point de vue alors profitez-en ! ça me fait penser que je n'ai pas encore mis le PDV d'Henna... *soupire* cette fiction est vraiment compliquée à gérer...) :
 
Mon réveil sonne. Je l'éteins, me lève et vais petit déjeuner tranquillement. Soudain, mon portable vibre. Qui peut bien m'appeler à dix heures et demie du matin ? Je décroche, intriguée.
<<-Allô ?
-Salut, Ulia... Fait une voix qui m'est inconnue, d'un ton qui se veut... Sensuel ?
-Qui est à l'appareil ? Je demande simplement, ne reconnaissant pas la personne à l'autre bout du fil.
-Tu ne te souviens pas de moi ?
-Non.
-Et bien, alors...>>
À ce moment, Ulrich sort de sa chambre, et me demande silencieusement avec qui je parle. Comme je n'en ai aucune idée, je lui fais signe de ne pas me déranger et il part.
<<-Je te propose un marché. Continue l'inconnu. Il y a un restaurant en bas de la rue d'Itsumi... Tu vois où il est ?
-Oui...
-Rendez-vous là-bas dans une heure et demie. Tu me reconnaîtrais, crois-moi.
-Et qu'est-ce que j'y gagne ?
-Un repas gratuit. Et la possibilité de sortir avec un beau mec comme moi.
-D'accord pour le repas gratuit.>>
Je raccroche, et part m'habiller avec des vêtements simples et normaux. Qui qu'il soit, je ne veux pas qu'il s'imagine que j'ai fait un effort pour un prétentieux qui ne veux même pas révéler qui il est au téléphone.
 
J'entre dans le restaurant, appelé Hebiko Rose, à la recherche de celui qui m'a invité. Je tourne la tête dans tous les sens, quand soudain, je sens une main se poser sur mon bras, une deuxième sur mon épaule, et quelqu'un me pousse délicatement vers une table près de la fenêtre. Tout en m'asseyant, je jette un coup d'½il à la personne derrière moi, et j'ai un hoquet de surprise.
<<-Akihire ?
-Akihide. Tu aurais au moins pu retenir mon prénom... Ce n'est pas très gentil de m'oublier comme ça.>>
Il s'installe en face de moi. Je le regarde le plus froidement possible.
<<-N'essaie même pas de me draguer. Ou tu le regretteras. Je menace d'un ton malheureusement pour moi pas très crédible.
-Ce n'était pas mon intention. Je t'ai simplement invitée dans un restaurant cinq étoiles réputé pour être très romantique, sans aucune idée derrière la tête.
-Bien.>>
Soudain, je me rend compte qu'il était probablement en train d'être sarcastique. Je change rapidement de sujet.
<<-Au fait, tu sais ce que ça veut dire, "Hebiko Rose" ?
-Rose, c'est la fleur. Et Hebiko, c'est le nom des propriétaires.
-Je veux bien, mais ça n'a pas de sens de mettre deux mots comme ça, sans aucun connecteur logique...
-C'est plus simple à comprendre qu'il n'y paraît. Laisse moi t'expliquer... C'est de l'anglais, donc c'est inversé. En français, le nom de ce restaurant serait "Rose Hebiko". La rose Hebiko est une des plus belles races qu'il existe. À vrai dire, elle a été créée il y a peu de temps, il y a une vingtaine d'années environ. L'actuelle propriétaire de ce magnifique endroit, Arumi Hebiko, était un jeune cuisinière pleine de vie et d'espoir. Seulement, même si les plats qu'elle préparait étaient délicieux, le bouge crasseux qui lui servait de restaurant était aussi accueillant qu'une prison, ce qui fait qu'elle n'avait jamais de clients. Un jour cependant, ou plutôt un soir, Rinri, un botaniste de vingt et un ans, arriva dans la ville. Il mourrait de faim, mais comme il était très tard, tous les restaurants étaient fermés. Au bout d'une heure de recherches, il finit quand même par trouver, tout à fait par hasard, celui d'Arumi. Par chance, il était ouvert. En effet, la pauvre fille était obligée de travailler jusqu'à minuit et même parfois plus tard encore pour compenser le manque de clients. En voyant la devanture, Rinri se dit que le repas allait être franchement mauvais, mais il était trop affamé pour s'en soucier. Mais quand il goûta aux plats d'Arumi, il bénit cette faim qui lui avait pourtant tordu le ventre pendant si longtemps. C'était une explosion de saveurs dans sa bouche. C'était tellement succulent qu'il se leva de sa chaise pour féliciter la cuisinière. Et là... Il la vit. Elle ne payait pas de mine, avec son tablier couvert de tâches et ses mains sales*, mais il la trouva magnifique et tomba amoureux d'elle. C'était le coup de foudre. Il était certain que c'était son âme s½ur. Arumi, elle, le trouvait assez mignon, mais ses sentiments étaient bien moins fort que ceux du botaniste. Celui-ci la remercia pour avoir préparé un repas aussi délectable, la complimenta pendant plusieurs minutes et lui laissa le plus gros pourboire qu'elle avait jamais reçu. Il s'installa dans la ville, et alla manger tous les jours dans le petit restaurant. Mais, même si l'amour rend aveugle -à ce qu'il paraît-, il se rendait bien compte que la décoration, l'éclairage, la devanture et une dizaine d'autres détails étaient à refaire. De plus, il voulait offrir quelque chose à sa chère cuisinière, quelque chose de plus précieux que de l'argent. Alors, il décida de faire d'un pierre deux coups, et s'enferma pendant trois jours et deux nuits dans son laboratoire sans boire, manger ni dormir. Il commença par réfléchir à quelle plante symbolisait le mieux l'amour qu'il portait à l'élue de son c½ur. Il opta pour la rose, mais de quelle couleur ? Il pensa d'abord au rouge, symbole de la passion, mais finit par opter pour du blanc, représentant la pureté de l'âme d'Arumi, cette pureté si éclatante qui rayonnait et que seuls ceux qui avaient appris à connaître la jeune fille pouvaient voir. Si lumineuse que les rares élus qui avaient ignoré les apparences -l'habit ne fait pas le moine, comme on dit-, et en particulier Rinri, ne voyaient plus que ça. Si obsédante, si hypnotisante, et si fragile à la fois... Oui, le blanc était la couleur parfaite pour sa bien aimée, il en était certain. Après avoir choisi le type de fleur, il relut attentivement tous les manuels de botanique qu'il avait. Il voulait créer une rose sans épine, pour qu'Arumi ne se pique pas. Il passa la dernière partie de ces trois jours et deux nuits à faire des expériences. Enfin, en croisant les patrimoines génétiques d'une rose et d'une tulipe, il atteint son but. Il oublia son épuisement, et courut l'offrir à son âme s½ur. Celle-ci, qui aimait Rinri mais se l'interdisait car elle avait peur qu'il lui brise le c½ur, ne parvint pas à se retenir plus longtemps : il lui avait apporté une preuve magnifique de son amour pour elle, et en créant une fleur à l'image de son c½ur, il lui avait apporté la garantie qu'il ne le briserait pas. Il baptisa la plante "rose Hebiko" et décora le restaurant d'Arumi avec. L'atmosphère étant devenue bien plus conviviale, la talentueuse cuisinière eut rapidement des tas de clients. Pour l'aider, Rinri se reconvertit en serveur. Il se marièrent un an plus tard, eurent trois enfants, et depuis, ils vivent heureux et sont toujours propriétaires de ce restaurant qu'ils ont renommé pour célébrer leur amour.
-C'est vrai ?! Je m'exclame, subjuguée.
-Non. Mais tu es plus crédule que je ne le pensais. Fait-il avec un grand sourire.>>
Je manque de lui jeter mon verre d'eau dessus. Ce type m'énerve, c'est pas possible ! C'est la première personne que je rencontre qui me fait cet effet-là. À ce moment, le serveur arrive. J'hésite, je ne sais pas quoi commander. J'étais tellement concentrée sur l'histoire d'Akihide que j'en ai oublié le menu...
<<-Alors ? Prend ce que tu veux, c'est moi qui régale... Dit-il avec un sourire en coin.>>
Cette phrase me donne une idée.
<<-Je voudrais un homard, du caviar et du champagne, s'il vous plaît. J'ai toujours voulu savoir quel goût ça avait. J'annonce triomphalement.>>
Le serveur hoche la tête, et Akihide pâlit et lui fais signe qu'on a fini de commander. Je suis assez contente de ma petite vengeance.
<<-Qu'est-ce qu'il y a ? Je demande innocemment.
-Rien, rien. Je savais depuis le début que tu ne serais pas aussi facile à avoir que les autres... Mais d'après mon expérience, c'est les filles avec des goûts luxueux qui sont les plus... Affamées.>>
Je ne dis plus rien, et quand la nourriture arrive, je demande à ce qu'on me l'emballe, ce qui étonne le serveur et le cuisinier, mais tant pis pour la réputation que je me fais ici, je ne comptais pas y revenir de toute façon. Aussitôt qu'elle est prête, je prend les sachets et la bouteille de champagne et retourne chez moi. J'en ai assez vu pour aujourd'hui... Akihide me poursuit sur quelques mètres, mais comprend vite que c'est inutile et abandonne. Je continue le chemin seule. Une fois rentrée, je vais directement dans la chambre d'Ulrich.
<<-Hé, devine ce que je ramène ! Je m'exclame joyeusement.>>
Soudain, je remarque qu'il pleure.
 
 
 
*genre sale à cause de la nourriture, pas genre sale à cause de de la poussière ou un truc comme ça. elle a un minimum d'hygiène quand même.
 
OUI, je sais, je suis partie dans des délires pas possible avec l'histoire de la rose Hebiko, mais c'est pas ma faute, au début je voulais juste que ça soit une anecdote courte, mais au final, je me suis prise dans l'histoire et... Et ça a pris plus de la moitié de mon chapitre. Bon. Je suis sincèrement désolée d'avoir raconté des conneries qui n'avaient rien à voir avec ma fiction (comme si elle n'était pas déjà assez compliquée). C'est bon, vous êtes contents (ou plutôt contentes, je doute que des mecs lisent mes fictions...) ?

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 13

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.55.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Kyoya-Beyblade

    22/06/2017

    Nicori wrote: "Ben c'est effectivement dommage que ça prenne la quasi totalité du chapitre mais le petit discours en lui-même n'est pas de trop et est bien fait.

    Oh Oh Oh NON NON NON!!! ne me dis pas qu'elle lui tombe dans les bras quand même???!!!!
    "

    Faudrait que je fasse des chapitres plus longs --" mais c'est trop difficile.......

    Je ne spoilerais pas.... Mais je pense que la suite ne risque pas de te plaire...... Pour de multiples raisons.......

  • Nicori

    22/06/2017

    Ben c'est effectivement dommage que ça prenne la quasi totalité du chapitre mais le petit discours en lui-même n'est pas de trop et est bien fait.

    Oh Oh Oh NON NON NON!!! ne me dis pas qu'elle lui tombe dans les bras quand même???!!!!

  • Kyoya-Beyblade

    22/06/2017

    Nicori wrote: "Mise en abîme réussie!!!
    Franchement j'adore! Le coup de l'histoire romantique qui s'avère être seulement un truc de drague est tellement réaliste!!
    "

    T'es sûre ? J'ai plus l'impression que j'ai foutu une histoire qui n'avait rien à voir avec le scénario dans le chapitre parce que je me suis laissée emportée... (je crois même que j'avais reçu un commentaire comme quoi "j'ai pas lu xD".................)
    Euh.... *sifflote* S'il te plaît, ne lis pas la suite.................................. *fuit*

  • Nicori

    19/06/2017

    Mise en abîme réussie!!!
    Franchement j'adore! Le coup de l'histoire romantique qui s'avère être seulement un truc de drague est tellement réaliste!!

  • Cameby

    06/05/2017

    Oh...Mais c'était si bien raconté que j'y ai cru TT xDD

  • Kyoya-Beyblade

    19/07/2016

    ktn-love wrote: "Je ne saiz pas X) j'aime pas l'heroine, j'aime que le vieux alcoolique u_u non apres, je pense que c'est parce qu'on m'en a teop parler, j'ai ete decue et j'ai pas aime x)
    Euh.. Beh oui a un poulpe geant? XD
    Ouiii :D bien sur que je lui ai parler de toi ;D je l'ai meme soule avec tes ecrits et tout.. U.U je ne sais pas si c'etait une bonne chose..
    :D pui, je peux avoir de la repartie quand je veux x)
    "

    Le vieux alcoolique ? *cherche dans le fin fond de sa mémoire inexistante* Hemitch ? (ou un truc comme ça...) Moi c'est le contraire, on m'en a pas beaucoup parlé et j'en attendais rien, je suis allée le voir parce qu'un de mes crushs aimait bien que et que je voulais avoir un sujet de conversation pour pouvoir lui parler... ^^'
    Zut, mais comment elle a fait ?!
    Blblblbl.
    La Voix : T'aurais pas autre chose à répondre ?
    Non, je suis morte à l'intérieur. Je mérite pas qu'on parle de moi T^T...
    Fantôme d'Ariane : Mais moi, si. Et je fais partie de tes fictions, même si je n'en suis pas fière...
    Toi tu mérite rien du tout non plus, ça fait cent cinquante ans que tu dis que tu as un plan pour ressusciter et t'es toujours une fantôme.
    Fantôme d'Ariane : C'est parce qu'elle est plus résistante que je le pensais...
    "Elle" ?
    Oui mais du coup ça veut dire que tes écrits sont géniaux, et du coup c'est moi qui ai raison, nanananère !
    La Voix : Tout le monde n'est pas aussi chiant que toi et ne se plaint pas toutes les cinq minutes de ses écrits, tu sais... Moi, la Sainte Voix, par exemple...
    Ça je sais, toi par exemple tu fais que de te vanter tout le temps u.u

  • ktn-love

    19/07/2016

    Je ne saiz pas X) j'aime pas l'heroine, j'aime que le vieux alcoolique u_u non apres, je pense que c'est parce qu'on m'en a teop parler, j'ai ete decue et j'ai pas aime x)
    Euh.. Beh oui a un poulpe geant? XD
    Ouiii :D bien sur que je lui ai parler de toi ;D je l'ai meme soule avec tes ecrits et tout.. U.U je ne sais pas si c'etait une bonne chose..
    :D pui, je peux avoir de la repartie quand je veux x)

  • Kyoya-Beyblade

    19/07/2016

    ktn-love wrote: "Ah non c'est pas hunger games! '^' j'aime pas Hunger Games x))
    Mais si je suis sure que tu penses a ce que je pense xD
    Oui je te le dirais, t'en fais pas :D non non mais t'en fais pas, je lui ai deja parler des millions de fois de toi xD ils sont pas pourris, je mets rien de pourri dans mes ecrits u.u xp
    "

    Vraiment ? Moi je trouve ça pas mal, pourquoi t'aime pas ?
    Euh... *pense très très très fort à un poulpe géant* Et là, tu pense toujours à ce que je pense ?
    Qu-quoi ?! Tu lui as parlé de moi ?! *pique une crise... cardiaque*
    La Voix : Yuki, calme-toi u-u... Tu pensais vraiment être la seule qui parle de tes amies toutes les cinq minutes ?
    Mais... Mais pour moi c'est normal que je parles de mes amies, parce que c'est tellement inhabituel que quelqu'un me supporte que ça constitue un grand événement...
    xD l'argument qui tue

  • ktn-love

    19/07/2016

    Ah non c'est pas hunger games! '^' j'aime pas Hunger Games x))
    Mais si je suis sure que tu penses a ce que je pense xD
    Oui je te le dirais, t'en fais pas :D non non mais t'en fais pas, je lui ai deja parler des millions de fois de toi xD ils sont pas pourris, je mets rien de pourri dans mes ecrits u.u xp

  • Kyoya-Beyblade

    19/07/2016

    ktn-love wrote: "Pour le theme.. Y a pas vraiment de theme.. Mais pour l'instant les deux seules choses qu'elle a dit c'est "joues avec moi." et "Tu ne peux pas m'échapper!" sachant qu'elle a une voix innoncente et enfantine (forcement ! '^') qui fout la chair de poule... Je ne sais pas si t'imagines la personne.. ^^"""" Si tu veux prendre "jouer" comme theme, prends le comme le jeu de l'enfer uu' pck en fait ca s'en rapproche OO' mais c'est pas un jeu :O roooh ca y ressemble!!! Je voulais pas TT-TT mais plus j'y pense, plus c'est similaire! :'o"

    T'inquiète pas, moi, Le jeu de l'enfer, j'ai essayé de le résumer à une fille de ma classe et elle m'a dit "Ouais en gros c'est Hunger Games" et moi j'étais là "mais nooooon T^T..." et ensuite, j'ai passé tous le cours de maths à faire la liste de toutes les différences entre Hunger Games et Le jeu de l'enfer... Mais j'imagine bien ta petite fille, c'est juste que je suis pas sûre qu'elle ressemble à celle que TOI tu t'imagines...

    Je veux bien que tu me dise ce que pense ta s½ur de ma chanson, même si je peux très bien imaginer qu'elle va probablement dire quelque chose du genre "Attends, c'est une de tes amies qui a écrit ça ? Sérieusement, change d'amies o.o !" *retourne déprimer dans son coin* Et encore, je ne mérite pas d'être ton amie, tu me demande un service et je te donne quatre vers tous pourris et... Et le pire, c'est que je suis même pas capable de faire mieux ToT
    La Voix : LA. FERME. YUKI.

Report abuse