Coupable

Et voilà (enfin) l'OS yaoi pour patienter en attendant ma nouvelle fiction !

Perdu. Ils avaient perdu. Le mondial était fini pour eux, la team Wild Fang était éliminée de la compétition, et tout cela par sa faute. Il s'écroula par terre, remarquant à peine que Benkei était parti en courant et en hurlant dans leur vestiaire, suivi par Damure qui tentait de le calmer.
<<-Désolé, Kyoya... Il murmura, se retenant de pleurer.>>
À sa grande surprise, son coéquipier lui dit des paroles rassurantes, lui promettant que ce n'était pas lui le coupable, et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Il la prit, même s'il ne croyait pas à ses serments. Ils ramassèrent leur toupie respective, et marchèrent lentement jusqu'au vestiaire qui leur avait été attribué, le plus âgé d'une manière confiante, comme s'il était déjà passé par-dessus l'humiliation de cette défaite publique et qu'il ne pensait plus qu'au prochain duel, et le plus jeune la tête baissée et d'une démarche titubante, semblant presque blessé et se battant toujours contre les larmes. Lorsque le chef des Wild Fang ouvrit la porte, le propriétaire de Dark Bull était en train de fracasser un des bancs contre un mur en signe de désespoir, pendant que l'habitant du Savana essayait bien vainement de l'arrêter.
<<-Benkei, stop.>>
Une unique phrase de la bouche de son idole parvint à le calmer relativement, mais il redevint furieux aussitôt qu'il aperçut le semi-rouquin.
<<-Nile, comment est-ce que tu as pu oser trahir Kyoya ainsi ?! C'est de ta faute s'il a perdu contre Gingka !>>
Le principal intéressé ne répondit pas, l'air sombre.
<<-Ce n'est de la faute de personne. Je n'aurais pas dû combattre dans cet état, ce duel était une erreur depuis le début. Le défendit le jeune homme aux cheveux verts.
-Mais... S'il ne mettait pas si longtemps à charger son coup spécial, tu aurais gagné, on serait encore en lice et tu aurais pu montrer au monde entier quel blader tu es !
-Ce n'est pas important.
-Et puis, nous avons tous les deux perdus aussi... Lui rappela Damure un peu timidement.
-Peut-être, mais ni toi ni moi ne faisait équipe avec Kyoya !
-Benkei, tais-toi !
-Non... Il a raison. Murmura l'Égyptien d'une voix rauque.>>
À ces mots, ils partit en courant. Les autres membres de la team Wild Fang n'eurent même pas le temps de reprendre leurs esprits qu'il était déjà bien loin. Le premier à comprendre ce qui s'était passé fut leur chef.
<<-Attends ! S'exclama-t-il dans le vide, avant de le poursuivre.>>
Les deux autres restèrent sans voix, tandis que Kyoya se mit à chercher désespérément le semi-rouquin, n'ayant aucune idée d'où il avait bien pu aller. Il le trouva enfin au bout d'une demi-heure, au bord de la seule rivière de la ville. Il s'aperçut alors qu'il pleurait. Il s'assit à côté de lui, et prit la parole.
<<-Ce n'est pas de ta faute, c'est la mienne... J'aurais dû...
-Bien sûr que c'est moi le responsable. Le coupa son cadet d'un ton sans appel.>>
Il allait répliquer, quand il se rendit compte que son second avait les pieds dans l'eau, alors qu'elle était glacée à cette période de l'année. Il les en sortit immédiatement, s'apercevant ainsi qu'ils avaient bleui à cause du froid.
<<-Bon sang... Mais ça ne va pas de faire ça ?! Ça doit faire atrocement mal ! Il s'exclama.
-Au début, oui, mais maintenant ça va, je ne sens plus rien.>>
Il retira aussitôt sa veste, et entreprit de les réchauffer en les frictionnant avec. Il les massa ensuite à mains nues jusqu'à ce qu'ils reprennent une couleur normale. Il lui remit ensuite ses chaussures, soupira de soulagement et reprit la conversation là où il s'était arrêté.
<<-Nile, cesse de te blâmer. J'aurais dû te dire d'utiliser ton coup spécial plus tôt, je n'aurais jamais dû combattre alors que j'avais du mal à projeter ma toupie, j'aurais dû arrêter d'écouter uniquement ma fierté et admettre que j'avais besoin de ton aide bien avant... Tout est de ma faute, et je suis seul responsable de mes erreurs. Mais on fera mieux la prochaine fois !
-Quelle prochaine fois ?>>
Il baissa légèrement la tête en entendant le ton dur de son coéquipier, et en réalisant qu'en effet, il n'y aurait peut-être jamais de nouveau mondial.
<<-Je suis désolé d'avoir brisé tes espoirs... Il murmura.
-Mes espoirs ?! Je m'en fout de ça, ils étaient tous égoïstes et pathétiques de toute façon... C'est toi qui devrait être triste, toi qui avait un véritable rêve, toi qui n'as pas pu lui montrer à quel point tu es génial !
-Lui ? De qui est-ce que tu parles ?!>>
L'Égyptien se leva soudainement.
<<-Gingka... Répondit-il simplement tout en commençant à s'en aller.>>
Le jeune homme aux cheveux verts se mit debout d'un bond, et le rattrapa en deux enjambées.
<<-La seule chose que j'ai à lui prouver, c'est que je suis meilleur que lui ! Et j'aurais des centaines d'autres occasions de le faire !>>
Le semi-rouquin s'arrêta.
<<-Ne me dis pas que qui que ce soit pourrait faire autant rien que pour prendre sa revanche sur une autre personne, sans avoir de sentiments pour elle...
-Quoi ?! Je ne ressens absolument rien pour lui ! D'ailleurs... Je peut le prouver !>>
Nile eut un ricanement amer, beaucoup plus triste que moqueur.
<<-Et comment cela ?>>
C'est alors qu'il sentit les lèvres de Kyoya s'écraser sur les siennes. D'abord surpris et ahuri, il reprit rapidement ses esprits. N'était-ce pas ce qu'il désirait plus que tout depuis qu'il avait posé les yeux sur ce garçon inconnu, qui semblait si beau et pourtant si dangereux, si indomptable, le seul pour lequel il avait ravalé quasiment l'entièreté de son ego et de sa fierté, le seul qu'il avait autorisé à lui donner des leçons et à prendre des décisions à sa place, le seul qu'il aurait et avait suivi jusqu'au bout du monde ? Et il répondit à ce baiser inattendu qu'il attendait depuis des semaines sans y croire. Enfin, ils s'embrassèrent. C'était sucré et salé à la fois. C'était la meilleure chose au monde. Ils s'aimaient, et c'était tout ce qui comptait. Le reste de l'univers pouvait aller se faire voir.
 
 
 
Oui, c'est Nile qui marche comme s'il était blessé alors que c'est Yoyo qui est couvert de bandages, c'est normal, chut -3-
Oui, c'est tout aussi normal qu'il foute les pieds dans de l'eau glacée (même si vu le temps qu'il fait elle doit pas être si glacée que ça) comme punition ou un truc comme ça.
Oui, tout est parfaitement logique, alors maintenant arrêtez de critiquer, je suis déjà très (trop) douée pour ça >.>
Par contre, je peux et je veux croire que sans les Gan Gan Galaxy, les Wild Fang auraient pu gagner le mondial parce que le coup spécial de Nile est invincible (à part pour son temps de chargement qui est à peu près aussi long que celui de mon iPad pour faire quoi que ce soit -_-) et que Kyoya nous a clairement prouvé qu'il était capable de battre Damian, or Damian a battu Julian + Wales + Sophie en deux secondes chrono... Les seuls contre lesquels ils auraient pu avoir des problèmes sont les Garcia, parce qu'ils se battent tous les quatre et que je veux pas dire, mais Benkei et Damure sont un peu nuls... Mais d'un autre côté, ils sont beaucoup moins crédules que Yu ou Masamune... Mais je divague.
Bon, en bref, j'ai écrit ma version de ce qui s'est passé du point de vue de la team Wild Fang après que Nilou-chan et onii-chan aient perdu contre Gigi et Masa, parce que plus je vois cet épisode plus je les shippe enseeeeeeemble ! (Vous pouvez me jeter des tomates pourries à la figure)
 

Tags : Coupable

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.55.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Kyoya-Beyblade

    16/05/2017

    Nicori wrote: "J'ai lu ça, il y a un moment mais j'avais pas commenté. Comme c'est super bien, j'en poste un. :) Je trouve que tu écris vraiment bien ce genre de passages. Tu détailles bien. C'est une lecture agréable. Dommage que ça soit si court!"

    Merci beaucoup ^/////^ surtout que c'est un des rares OS que j'ai écris et que j'apprécie... Enfin, ça c'est peut-être parce qu'il y a du yaoi-
    La Voix : *la coupe* Et que tu es une sale perverse...
    Mais... Pour une fois que j'avais même pas mis de trucs pervers...
    Et sinon, désolée pour la longueur (ou plutôt le manque de longueur) T^T...

  • Nicori

    16/05/2017

    J'ai lu ça, il y a un moment mais j'avais pas commenté. Comme c'est super bien, j'en poste un. :) Je trouve que tu écris vraiment bien ce genre de passages. Tu détailles bien. C'est une lecture agréable. Dommage que ça soit si court!

  • Cameby

    29/04/2017

    Moi je trouve ça trop cute *q* alors je vais pas te jeter des tomates uu
    Dans ton écrit on peut voir qu'il y'a un lient très profond qui uni ces deux là!
    Je me doutais que Nile partirai et que Yoyo le suivrai *^*
    Mais ça n'a trop vite la dacon sont ils savaient leur sentiment :") TT mais bon c'est quand meme bien comme ça ;D
    J'ai adoré ton écrit même si j'ai cru que Nile voulait se jeter à l'eau quand il vaut ses pieds dedans.... uu

Report abuse