Envers et contre tous : chapitre 16

Voilà ma surprise, enjoy ^^ ! (Et bravo à Reby-chan pour avoir deviné ce que c'était ou presque !)
 
PDV Ryuga :
Pourquoi ? Pourquoi est-ce que j'ai fait ça ? Ulrich doit me haïr, maintenant... Je donne un coup de pied dans un caillou, qui va s'écraser contre un panneau de circulation quelques dizaines de mètres plus loin.
<<-Putain ! Je m'exclame rageusement.>>
J'ai envie de pleurer. MOI, j'ai envie de pleurer. Je me sens tellement minable et pathétique... Comment est-ce que J'ai pu en arriver là ?
Depuis quand est-ce que j'ai des émotions, d'abord ?!
... Bon, d'accord. C'est vrai qu'Ulrich a toujours été spécial pour moi, et c'est... Normal que je sois déprimé s'il est en colère contre en moi. Mais tout de même. Ça ne me ressemble pas... J'imagine que le simple fait de tenir à quelqu'un ne me ressemble pas. Et c'est vrai qu'avant de le connaître, je n'aurais jamais cru pouvoir apprécier une autre personne à nouveau... Je m'assied sur le trottoir, et tente de réfléchir à tout ça, avant de me rendre compte qu'il n'y a rien de compliqué là-dedans, que je n'ai aucune raison de réfléchir pendant des heures et qu'il faut... Que je m'excuse. Non, je ne vais quand même pas faire ça !
Mais... Je l'ai un peu mérité...
Et puis non, c'est lui qui a commencé, il n'avait qu'à pas... Hum... Bon, peut-être pas, mais c'est tout de même de sa faute ! Il n'avait pas à s'énerver alors que tout ce que j'ai fait, c'est d'essayer de me venger et surtout de le venger ! Mais, c'est vrai que c'était légèrement hasardeux, et il s'est mis en colère parce que je nous mettais en danger tous les deux...
Bordel de merde... Comment on fait pour s'excuser, d'abord ?!
Je soupire, prend mon portable et téléphone à mon frère. La sonnerie retentit une fois, deux fois, trois fois... Alors que je m'apprête à raccrocher, quelqu'un décroche, et j'entends une voix féminine que je connais bien.
<<-Allô ?
-Allô, Cam'... Tu pourrais me passer Ryuto ?
-Il n'est pas là.
-Pourquoi ?
-Je ne sais pas, il ne m'a rien dit. Mais à mon avis, il est allé m'acheter un truc. Encore un. En parlant de ça, j'ai maintenant un camélia dans ma chambre grâce à lui. Super...
-OK, tes problèmes de couple sont très intéressants, mais les miens sont plus importants.
-Tu es en couple ?!
-Non. Mais j'ai des problèmes.
-Et du coup tu veux demander de l'aide à ton petit frère.>>
Elle rit légèrement.
<<-C'est trop mignon... Et accessoirement, complètement ridicule.
-La ferme. Quand est-ce qu'il rentre ?
-Je ne sais pas.
-Putain de merde...
-Et poli avec ça...>>
Je n'arrive pas à croire que je vais dire ce que je vais dire.
<<-Camélia... Est-ce que tu pourrais... M'aider ?>>
Je peux presque la sentir sourire triomphalement à l'autre bout du fil.
<<-Mais bien sûr, mon chou... Ça fera cent euros.
-Très drôle. Tu devrais me payer pour avoir l'honneur de faire cela.
-Mais oui, c'est ça... Alors, c'est quoi ce problème si important ?
-Comment on fait pour s'excuser ?>>
Elle pouffe.
<<-Mais c'est quand même pas sorcier, tu vas devant la personne, tu lui dit que tu es désolé et tu essaie de rendre ça le plus crédible possible ! Même moi je sais ça, et Je n'ai jamais eu à m'excuser de ma vie... Les autres par contre...
-Oui mais non. Ça marche pas, ça.
-Et comment est-ce que tu le sais ?
-Quand un mec m'a énervé, que je commence à lui péter la gueule et qu'il s'excuse, je continue à lui péter la gueule !
-Toujours dans la subtilité, à ce que je vois... Ou plutôt à ce que j'entend, mais bon. Dans ce cas-là, tu pries pour que la personne à qui tu dit ça ne soit pas comme toi. D'ailleurs, c'est qui ?
-Tu le sauras dans tes rêves !
-Mais du coup, j'ai juste à me coucher, et j'aurais la réponse. C'est débile ta répartie.
-Comme toi... Je grogne.
-Ouh la la, et ça ne fait qu'augmenter... je crois qu'on a atteint le niveau cour de récréation de maternelle, là !
-Et c'est une crevette comme toi qui me->>
Je suis coupé par un petit "bip". Elle a osé me raccrocher au nez ?! Je me relève rageusement, et shoote dans une canette.* Demander pardon, c'est pour les faibles ! Je soupire, tente de me calmer et y parvient relativement, avant de me diriger vers l'immeuble où habite Ulrich. Une fois arrivé, je sonne à sa porte. J'entend des bruits de pas pressés, et elle s'ouvre. Je me retrouve nez à nez avec sa s½ur pendant une demi-seconde, avant qu'elle ne tente de la refermer. J'ai le réflexe de l'en empêcher en la bloquant mon pied. Puis, je lutte avec Ulia pour la rouvrir, et parvient facilement à la dominer** et à atteindre mon but.
<<-Dégage ! Elle siffle entre ses dents.
-Hors de question.
-Pars ! Tu crois vraiment qu'après ce que tu lui as fait, je vais te laisser te pointer ici et lui faire du mal à nouveau ?!
-Je viens pour m'excuser. Je grogne, tentant de cacher la honte que me procure cet aveu.>>
Elle me regarde un instant avec incrédulité.
<<-Vraiment ?
-Évidemment ! Pourquoi je mentirais ?!>>
Elle paraît hésiter.
<<-Je t'autorise à entrer. Mais s'il refuse de te voir ou que tu dis un seul mot méchant, c'est dehors.>>
Je hoche la tête, et en quelques pas, je suis devant la porte de la chambre d'Ulrich. Je frappe, et il ouvre, avant de la refermer une demi-seconde plus tard.
<<-C'est une manie, dans cette famille ?!!! Je m'exclame en la bloquant de la même façon que la première fois.>>
Je la rouvre, et lui au moins ne m'oppose aucune résistance. Il me fixe avec un air qui semble se vouloir froid, confiant et plein de haine, mais qui est juste apeuré et désolé. J'ai l'impression que si je n'ouvre pas la bouche le premier, il va fondre en larmes et me demander pardon... Ça réglerait le problème, au moins... Mais, non ! C'est... Ma faute, et je dois... L'assumer... Je chasse l'envie de le laisser faire de ma tête du mieux que je peux, et prend la parole.
<<-Écoute, je... J'ai agi comme un con, et... Je voudrais m'excuser...>>
Il me saute au cou, avant de paraître réaliser ce qu'il vient de faire et de reculer, les joues très légèrement rouges.
<<-Tu me jures que tu ne referas plus jamais quelque chose d'aussi dangereux et irresponsable, à moins que ce ne soit une question de vie ou de mort ?
-C'est promis.
-Alors...>>
Il prend une grande inspiration.
<<-Je te pardonnes.>>
Il retourne auprès de moi, et je le serre dans mes bras. Et je sourit. Ce n'était pas si terrible, finalement...
 
 
*Oui, les rues de Keiri sont très sales, c'est pourquoi je vous propose de signer cette pétition *tend un papier* stipulant que Yoyo-chan et Ryry doivent être réquisitionnés pour nettoyer la ville, et que s'ils échouent et qu'on trouve un seul déchet par terre ou dans un endroit inapproprié, ils devront être punis !
Kyoya & Ryuga : Et si je refuse ?
Vous, on vous as pas demandé votre avis -3-
**Pas dans ce sens là, bande de pervers dégénérés !
Alors oui, je sais, Camélia fait une intervention dans cet OS et... C'est très chelou. Mais bon, à ce que j'ai cru comprendre, elle et Ryuga passent leur temps à se disputer à chaque fois qu'ils se parlent quand ils ne sont pas en couple (voire quand ils le sont), et puis Ryuto, c'est un peu Ryuga en sympa et en plus jeune, du coup comme Ryuga est déjà pris, c'est... Le lot de consolation ? Fallait arriver avant, j'imagine... Remarque, c'est pas parce qu'on est arrivés avant qu'on va forcément gagner le premier prix dans cette fiction........ Hum. C'est compliqué... Donc, en bref, l'intervention de Camélia et ses relations sont tout à fait normales, du moins dans mon esprit ! Et puis faut pas me demander la Lune non plus, c'est super compliqué de faire apparaître des personnages comme ça en cours de route, même secondaires... et puis je suis pas douée d'abord -3-
Bon, en tout cas, j'espère que vous avez apprécié ma "surprise" (même si je doute que ce soit le cas de Reby-chan parce que... Ulrich.) !

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 16

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.55.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Cameby

    06/05/2017

    Cool jsuis la première à lire et à commenter !!
    Yataaaa j'ai rattrapé tout les autres!! Vouiiiiiiiiii*^* :"D

    Ce chapitre m'a bien faire rire xDD j'ai bien aimé comment tu a inséré(c'est le bon mot?) Cam (/moi-si on veut-/) dans ta fic,c'est marrant qu'on se dispute xD j'allais éclaté de rire (alors qu'il est 2h35 du mat et que ma soeur sort dans la mm chambre que moi xD --') le pauvre il sait pas s'excuser xD normal que je rigole,mais venant de lui...C'est normal xD
    Ouhh raccrochage au nez, fermeture de porte à la gueule xDD pauvre victime !! XD

    Oui, Kyoya et Ryuga on l'a mani de shooter dans les détritus à terre xD *les imagine en nettoyeur de la ville travaillant pour la mairie*...xD
    C'est vrai que Cam est Ryuga se disputent tout le temps même quand ils sont pas en couple,jsuis contente que tu l'es précisé et retenue ^^
    Si seulement..C'était aussi simple dans ma fic...T^T
    Ah oui,Ryuto c'est un lot de consolation xDS non je rigole bien sur uu X) ;)

    Je trouve que tu te débrouilles très bien moi avec cette fic!!! Alors bon courage pour la suite !!!! :D :* :* :*

Report abuse