La légende du sphinx

Pour ceux qui lisent mes quoi de neuf, vous savez déjà que j'ai fait un rp avec moi-même (parce que j'avais envie d'en faire un en anglais et pas sur Beyblade et que je n'ai pas d'amis qui voudraient faire ça T^T...), oui, je suis au courant que c'est très chelou, mais bon, on le savait déjà tous que j'étais folle, alors passons. Bon, en bref, j'ai tout traduit en français et j'ai changé tous les personnages. Donc le voilà. Que dire de plus ? Ah oui. C'est n'importe quoi. Et cela peut contenir des anachronismes. Enjoy !
 
Kyoya était assis sur un bloc de marbre blanc, à côté de la plus grande et plus belle fontaine de La ville, et pensait à son futur proche. C'était un mercenaire, mais il n'avait pas décroché un seul travail depuis des mois, et il allait être à court d'argent... Il soupira. Il était le meilleur en son genre, et son Altesse elle-même lui donnait des missions, comment pouvait-il se retrouver dans cette situation ? L'empire avait été bien trop tranquille, récemment... Il ne pouvait qu'espérer que c'était le calme avant la tempête. Soudain, deux soldats l'accostèrent.
<<-Êtes-vous Kyoya Tategami ? Demanda le premier.
-Oui, c'est bien moi. Que me voulez-vous ?
-Nous avons été envoyés par l'empereur. Il a une requête à vous faire. Répondit le second.
-Vraiment ? De quel genre ?>>
Il espérait que ce serait intéressant... Et bien payé.
<<-Il ne nous en a pas informés. Contentez-vous de nous suivre, s'il vous plaît.
-D'accord...>>
Ils se rendirent au palais, directement jusqu'à la salle du trône. L'empereur, King, prit la parole.
<<-Ah ! Tu es enfin arrivé...
-Pourquoi vouliez-vous me voir ?
-Excellente question. Presque aussi excellente que moi... Non, je plaisante. Ce n'est même pas proche de mon niveau de génialité.>>
Kyoya leva les yeux aux ciel.
<<-Quoi qu'il en soit... Il y a un sphinx près de Thèbes, qui en effraie tous les habitants. C'est assez énervant, étant donné que tout le monde s'en plaint à moi, donc pourrais-tu, et c'est un ordre, t'en débarrasser rapidement ?
-Et quelle sera ma récompense pour une... Si dangereuse mission ?
-Cinquante pièces d'or. Si l'on arrête de m'en parler avant la semaine prochaine. Cela me fait bourdonner les oreilles, et me donne des migraines catastrophiques...
-J'accepte.>>
À ces mots, il retourna chez lui, prit son fidèle destrier, et se dirigea vers Thèbes. À l'entrée principale de la cité, sur un gigantesque rocher blanc, se tenait une majestueuse créature, assez belle il fallait bien l'avouer. Elle avait les ailes d'un aigle, la queue d'un lion et des plumes couvrant tout le bas de son corps et sa poitrine, mais elle avait également un visage et une silhouette humaines.
<<-Es-tu le sphinx ? Questionna le mercenaire.>>
La créature sourit.
<<-Qui d'autre pourrais-je être ?>>
Elle marqua une pause.
<<-Mais, "le sphinx" est assez impersonnel... S'il te plaît, appelle-moi Mayu.
-D'accord, "Mayu". Cela te dérangerait de quitter cet empire maintenant ?
-Et pourquoi ferais-je cela ?
-Parce que personne ne te veux ici et que ta tête fait peur à tout le monde.
-Quelle vulgarité. Mais... Pense-tu réellement que simplement le demander, et en particulier de cette manière, va me pousser à t'obéir, étranger ?
-Kyoya, mais pour toi, ce sera maître. Et, oui.
-Eh bien, désolée de te désappointer, mais je reste.>>
Le jeune homme sortit son épée et tenta de frapper la bête.
<<-N'y pense même pas.>>
Elle arrêta son attaque d'une patte, attrapa fermement l'arme, l'arracha des mains de son possesseur et la jeta au loin. Celui-ci grogna une injure entre ses dents.
<<-Mais, tu sais quoi, je vais te donner une chance. Si tu résous trois de mes énigmes, je partirais. Normalement, je ne pose qu'une question, mais c'est mon prix pour entrer dans la ville... Pour m'en déloger, c'est plus cher.
-Ça me paraît assez simple.
-Crois-moi, cela ne l'est pas... Et si tu te trompes, ne serait-ce qu'une seule fois, tu m'appartiendras... Es-tu d'accord ?
-Oui.
-Parfait. Dans ce cas, voilà le premier mystère : Je marche à quatre pattes le matin, sur deux pattes l'après-midi, et sur trois pattes le soir... Qui suis-je ?
-Un jeu d'enfant. C'est l'homme. Il marche avec ses bras et ses jambes quand il est un bébé, sur ses deux jambes lorsqu'il est adulte et il s'aide d'une cane quand il est vieux !
-C'est effectivement la bonne réponse. Mais ne te sens pas victorieux, tu n'as pas encore gagné... C'est même plutôt l'inverse, d'ailleurs. Nous ne faisons que commencer... Voyons... Je suis un gamin idiot et énervant avec des cheveux verts et qui sent l'½uf pourri ? Non, c'est bien trop évident que la réponse est toi... Oh, je sais ! Je peux être noire, je peux être blanche, mais je suis souvent grise. Je ne meurs jamais, et personne ne m'a jamais vue, et pourtant je suis pourtant où il y a des gens. Qui suis-je ?
-Tu peux parler, tête de piaf... Kyoya grogna entre ses dents. Quoi qu'il en soit... Cela ne pourrait pas être plus simple. C'est une âme.
-C'est cela... Je dois admettre que tu es assez intelligent, pour quelqu'un de ton espèce... Mais ce ne sera pas assez assez pour me vaincre. Ma dernière énigme est la suivante...>>
Elle rougit légèrement.
<<-Je n'étais rien d'autre qu'une pierre glacée quand j'étais seule, mais lorsque tu es arrivée, je me suis réchauffée. Qui suis-je ?
-Quand je suis arrivé ?
-Exactement.
-Tu veux dire, moi en particulier ?
-Oui. Mais je ne te donnerais pas d'autres indices.
-Bon sang...>>
Le jeune homme se mit à réfléchir intensément.
<<-Pierre glacée, pierre glacée, pierre glacée...>>
Le sphinx sourit d'abord victorieusement, mais, au fil du temps, elle commença à paraître de plus en plus triste. Kyoya pensait aussi fort qu'il pouvait. Soudain, il parut comprendre, sans vraiment en être certain.
<<-Ton... C½ur ?>>
La mâchoire de la bête mystique se décrocha. Sous le choc, elle hurla.
<<-Comment as-tu deviné cela ?!
-Est-ce que cela signifie que tu... M'aime bien ?
-Non ! Je ne t'aime pas... Juste "bien"...
-Est-ce que tu m'aimes réellement ?>>
Elle voulait se transformer en souris et partir en courant, à présent. Ce n'était pas de sa faute, elle était un sphinx, c'était normal pour quelqu'un de son espèce d'être séduit par l'intelligence... Mais tout de même, comment avait-elle pu être suffisamment stupide pour tomber amoureuse de ce gamin idiot, et pire encore, de le lui avouer ?
<<-Oui. Confessa-t-elle alors d'une voix basse et rauque.>>
Le jeune homme était incapable d'y croire. Comment est-ce que cette créature pouvait avoir des sentiments, et qui plus est pour lui ?! Et pourquoi est-ce que cela était si bon, pourquoi se sentait-il si soulagé ?! C'était un monstre, un magnifique, certes, mais tout de même un monstre ! Elle était probablement juste en train de mentir pour ne pas avoir à quitter la ville...
<<-Juste... Pars.>>
La bête le regarda avec des yeux remplis de tristesse et de douleur, et commença à s'en aller. Soudain, le mercenaire hurla.
<<-Attends ! Et si je te disais que je t'aimais... Partirais-tu toujours ? ... Avec moi ?>>
Mayu acquiesça, la joie, l'espoir et le bonheur peints sur son visage.
<<-Oui ! Oui, bien sûr !>>
Il soupira.
<<-Très bien, dans ce cas... Je dois retourner à Athènes pour récupérer de l'argent et mes affaires, et ensuite, nous nous en irons de ce pays, cela te va ?>>
La créature secoua la tête, mais, quand Kyoya se dirigea vers son destrier, elle l'arrêta.
<<-Attends... Y retourner à cheval va te prendre des jours...
-Je sais, mais as-tu une autre solution ?
-Évidemment que j'en ai une !>>
Elle sourit, et l'attrapa d'une main, avant de se saisir de sa monture de l'autre. Puis, elle sauta aussi haut qu'elle pouvait, battit des ailes, et se mit à voler. Au début, elle allait assez lentement à cause du poids qu'elle avait à porter, mais ensuite, elle s'y adapta et accéléra. En quelques heures, ils étaient devant la capitale de l'Empire. Alors, elle les posa tous deux.
<<-Attends-moi ici, je ne serais pas long... Demanda le jeune homme.
-Tu ne me quitteras pas, n'est-ce pas ?
-Non, bien sûr que non... C'est juste que... Si je rentre à l'intérieur de la ville avec toi, nous allons avoir des problèmes tous les deux, tu ne pense pas ?
-Oui... Oui, j'imagine...>>
L'humain lui sourit alors avant de pénétrer dans l'enceinte de sa cité natale et de se diriger droit vers le palais. Là, il trouva l'empereur King, avec une rondelle de fromage surplombée d'une olive sur chaque ½il.
<<-Votre Majesté ?
-Kyoya, c'est toi ? Je ne t'ai pas appelé...
-En effet, mais vous m'avez donné une mission il y a quelques jours, vous m'avez promis cinquante pièces d'or si je la réussissais, et par conséquent, je viens vous informer que je l'ai accomplie...
-Très bien... Est-ce que tu pourrais partir ? Tu me déranges dans ma séance de déification de ma beauté, et c'est extrêmement mauvais pour mes pommettes...
-Et ma récompense ?
-Bon, d'accord, tu l'auras, mais tu n'as réellement aucun sens des priorités... Garde ! S'exclama-t-il.>>
Aussitôt, un soldat arriva.
<<-Pourrais-tu, et c'est un ordre, donner cinquante pièces d'or à ce citoyen, et le raccompagner à la porte, s'il te plaît ?>>
Il obéit aussitôt, et le jeune homme aux cheveux verts reçut sa paie. Alors, ce dernier se rendit chez lui, prit ses affaires les plus importantes, et partit retrouver son sphinx. Celle-ci n'avait pas bougé, mais parut très heureuse de le revoir, sa queue de lion fouettant l'air.
<<-Allons-y, Mayu. Trouvons un nouveau foyer, et une meilleure destinée, ensemble.>>
La créature, plus humaine que jamais, sourit, rougissant légèrement.
<<-Je t'aime...
-Je t'aime aussi.>>
Et ils s'embrassèrent, avant de s'envoler tous les deux vers leur avenir.
 
 
 
Oui, je sais, vous avez le droit de me tuer. Mais bon, de un, dans mon esprit ça semble parfaitement logique que les sphinx soient sapiosexuels, et de deux, que celui qui n'a jamais pêché me jette la première pierre, parce que bon, comment dire... Eh bien, quand les uns écrivent des histoires d'amour entre des humains et des vampires, et que les autres en écrivent entre des humains et des loups-garous, moi, Yuki, j'écrirai des histoires d'amour entre des humains et des sphinx !
Na !

Tags : La légende du sphinx

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.90.159.192) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Cameby

    29/06/2017

    Aaah d'accord xDD
    Oui j'en doute pas x)

  • Kyoya-Beyblade

    29/06/2017

    Cameby wrote: "Pourquoi c'est toujours cette question la que les Sphinx posent...?? Psk que même dans Save me Pythie y'a ca...!"

    J'ai aucune idée de ce que c'est Save me Pythie mais si tu parles de celle à laquelle la réponse est "l'homme", alors c'est parce que c'est la question qui a été posée dans l'écrit original x)))
    Si tu parles d'une des deux autres, alors ce serait sérieusement bizarre puisque c'est moi qui les ai inventées ^^

  • Cameby

    29/06/2017

    Pourquoi c'est toujours cette question la que les Sphinx posent...?? Psk que même dans Save me Pythie y'a ca...!

  • Nicori

    26/06/2017

    Pas de quoi puisque tu enrichis le miens aussi :)

  • Kyoya-Beyblade

    26/06/2017

    Nicori wrote: "C'est donnant-donnant! Tu m'apprends un mot et je t'en apprends un! :)"

    C'est clair que ce ne serait pas dans une conversation avec certaines personnes que je ne citerais pas que je pourrais enrichir mon vocabulaire... Merci ^^ !

  • Nicori

    26/06/2017

    C'est donnant-donnant! Tu m'apprends un mot et je t'en apprends un! :)

  • Kyoya-Beyblade

    25/06/2017

    Nicori wrote: "C'est un homéothéleute. ;)

    Au lycée ouai je suis d'accord. La plupart des gens commencent entre 18 et 22 ans... En ce qui me concerne, cet intervalle ne me choque pas même si je suis un peu vieux jeu et que donc je préfère attendre le mariage...

    "

    ........................................ Et après on dit qu'ersatz est un mot compliqué......

  • Nicori

    23/06/2017

    C'est un homéothéleute. ;)

    Au lycée ouai je suis d'accord. La plupart des gens commencent entre 18 et 22 ans... En ce qui me concerne, cet intervalle ne me choque pas même si je suis un peu vieux jeu et que donc je préfère attendre le mariage...

  • Kyoya-Beyblade

    23/06/2017

    Nicori wrote: "Le paradis quoi ... :)

    Ouai c'est affligeant... Démoralisant... Déplorable... Désolant... Déprimant (4Dé!)

    Moi aussi je prévoyais ma vie. Sauf qu'elle est en train de prendre un chemin un peu déstabilisant... (Et de 5!)

    J'ai pas d'âge précis mais il n'y a rien qui me soule plus que des gens qui sous-entendent que je suis coincée parce que je suis vierge à mon âge...
    Avec tout ce que j'ai appris en cours, je suis beaucoup moins "fermée" qu'avant de ce côté-là parce que j'ai appris les nerfs, les hormones... Mais juger les gens par rapport à ça avec des mauvaises valeurs et des mauvais modèles...
    "

    Sauf que ça serait tous les autres qui seraient morts et pas nous ^^

    Décidément (6), tu aimes les figures de style... Néanmoins, j'ai une question :
    -les assonances, c'est quand les sons voyelles sont répétés
    -les allitérations, c'est quand les sons consonnes sont répétés
    Mais alors, quand c'est une syllabe entière (comme "dé"), c'est quoi ???
    *mes questions existentielles sont tout à fait normales*
    La Voix : Je dirais allitération parce que dé = d........
    Oui mais toi tu es une voix, qu'est-ce que tu en sais ?
    La Voix : Plus que toi en tout cas.

    Ben franchement pour moi les filles qui font l'amour alors qu'elles sont encore au lycée c'est un peu des........ Euh...
    La Voix : Nymphomanes.
    Quoi... --" en tout cas ça m'a choquée quand une fille de mon âge m'a dit qu'elle avait déjà fait l'amour...........
    Les hormones c'est bien beau tout cela mais il y a des gens qui feraient bien de les tenir un peu en laisse, leurs hormones ! Il y a des limites quand même... Et avec la disparition des tabous de la société, les limites s'effacent... Mais on me dira ce qu'on voudra, quand on me parle de filles de seize ans enceintes alors qu'on est au 21ème siècle et que l'humanité est en sûreté, et donc qu'on a pas besoin de se reproduire rapidement avant de mourir d'une quelconque maladie dûe à l'insalubrité (....... ou à un quelconque empoisonnement si on est à la cour, je dis ça je dis rien...), ça me choque...

  • Nicori

    23/06/2017

    Le paradis quoi ... :)

    Ouai c'est affligeant... Démoralisant... Déplorable... Désolant... Déprimant (4Dé!)

    Moi aussi je prévoyais ma vie. Sauf qu'elle est en train de prendre un chemin un peu déstabilisant... (Et de 5!)

    J'ai pas d'âge précis mais il n'y a rien qui me soule plus que des gens qui sous-entendent que je suis coincée parce que je suis vierge à mon âge...
    Avec tout ce que j'ai appris en cours, je suis beaucoup moins "fermée" qu'avant de ce côté-là parce que j'ai appris les nerfs, les hormones... Mais juger les gens par rapport à ça avec des mauvaises valeurs et des mauvais modèles...

Report abuse