Ô Gingka, si tu savais...

Si tu savais à quel point je te méprise... Je te trouve complètement stupide, avec ton sourire idiot et ton manque abyssal de culture générale. Et pourtant... Je te jalouse tellement... Car tout le monde, tout le monde t'aime. Sauf moi. Et moi... Moi, on me hait, on est révulsé par moi, on m'insulte ou on m'ignore. Certes, je ne fais pas beaucoup d'efforts pour être appréciable. Mais... Toi non plus, et pourtant tu l'es. Et j'aimerais juste tant que l'on m'apprécie pour ce que je suis... Mais c'est impossible, apparemment.
Si tu savais... Même moi, je me déteste. Je me dégoûte. Je me répugne. Je suis pathétique, pitoyable, et j'en ai conscience. Aujourd'hui, je faisais quelque chose tout en écoutant une chanson que j'avais mise en arrière-plan pour me distraire. Elle était joyeuse, faite pour motiver les autres... Et pourtant, lorsque le chanteur s'est exclamé "You are not alone", cela m'a fait affreusement mal. Car cela m'a rappelé le contraire. Le fait qu'il n'y avait personne, personne autour de moi, personne pour me comprendre, personne pour m'aimer, personne même pour me supporter. J'ai eu envie de pleurer, réellement. Et j'ai retenu mes larmes, en me disant "Quoi ? Tu es faible au point de te briser à cause de cela, à cause d'une pauvre phrase ?", et en me provoquant de ce genre de façon tout en sachant désespérément que c'était la vérité. Je suis faible au point de me briser à cause d'une pauvre phrase. Je suis minable. Tout le monde me le dit et me le répète. Et tout le monde a raison. Je suis minable, et c'est en grande partie à cause d'eux. Mon c½ur ne serait pas si fragile, si eux, leur haine et leur mépris ne l'avaient pas piétiné.
Si tu savais à quel point j'ai eu envie de me jeter par ma fenêtre ouverte, à ce moment-là... "You are not alone, you are not alone"... Et si je le suis ? Et si je suis dans ma petite chambre bien rangée, avec rien d'autre que mes affaires et mes pensées ? Et si personne ne m'attend dehors ? Et si je veux mourir ?
Si tu savais comme je t'envie... Tu peux sourire, toi. Tu as toujours pu. Tu as un père aimant, des amis fidèles, des centaines, des milliers, des millions d'admirateurs... Tu es sans doute mon exact opposé. Mais les opposés ont bien souvent de nombreux points communs. Or, nous n'en avons pas un seul. Je vais donc recommencer : tu es tout ce que je déteste, tout ce que je méprise, tout ce qui me dégoûte, et tout ce que je voudrais être. Tu es la lumière qui brille sans se soucier de rien, et tu ne pourras jamais comprendre un être des ténèbres comme moi.
Si tu savais... Ce qu'est la tristesse, ce qu'est la souffrance, ce qu'est la jalousie, ce qu'est l'envie de tout abandonner car on ne pourra jamais briller quoi que l'on fasse...
Si tu savais, Gingka... Ce que c'est d'être moi. Mais tu ne le sauras jamais... Car nous ne sommes pas du même monde.



Je crois que je suis devenue fana des OS ambigus à significations multiples... '^' xD
J'aime tellement ça que j'ai fait exprès d'éviter de préciser si c'était un mec ou une fille qui parlait... Je suis une sadique je sais x)))
Bon allez, cette fois je vous mettrais pas au défi de deviner de qui c'est le point de vue... Il y a bien trop de double-meanings pour cela ^^'

Tags : Ô Gingka; si tu savais...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.158.55.5) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Yu-Tendo

    13/09/2017

    J'adore ♡ dès fois j'ai limite l'impression de me voir mais passons ? Quand je dis ça, c'est parce qu'il y a la période de ma vie à partir de la 5eme au collège ou j'ai commençais à déprime << patin couffin et puis voilà >> ( c'est pour ça que j'ai eu un peu l'impression de me voir dans se que tu décrives ^^" ) je n'est pas non plus envie de te déprime a mon tour, hein ^^"
    n'enfiin bref, j'ai comme l'impression que le point de vu vient de Kyo *^* XD et dès fois j'ai l'impression que tu parles de toi, c'est peut-être << juste >> ou je deviens fofolle @-@
    Ginga, j'avoue qui y a dès fois je l'admire *^* et ou dès fois il m'exaspère totalement - -' mais du faîtes qu'il me fait rire je le pardonne totalement XD

  • Nicori

    12/09/2017

    C'est époustouflant! La justesse avec laquelle tu exprimes ces idées. Je ne sais pas vraiment quel point de vu principal prime mais le mélange rend vraiment sa justesse à la vie. Et encore une fois, j'ai vraiment l'impression que tu as ôté ce mots de mon cerveau! Ou du moins du cerveau que j'avais jusqu'à aujourd'hui (oui parce que j'ai décidé de changer. Oui je sais c'est un voeu pieu probablement voué à l'échec mais je tente tragiquement le coup quand même!).
    En tout cas c'est un très bel OS. Et il conviendrait à merveille à mon 3ème projet... Mais bon on va commencer par le 1er d'abord... xD

  • Kyoya-Beyblade

    12/09/2017

    Fan-FictionBeyblade wrote: "J'ai une petite question avant de te donner mon avis sur ce texte, est-ce que tu ressens réellement tout ça? Ou c'est juste une OS?
    Sinon je n'ai personnellement pas compris le deuxième sens :D Mais le texte original est très beau, on peut complètement enlever le personnage de Gingka et placer le nom d'une personne de notre entourage qui a la même vie à la place, il est universel, et j'aime beaucoup :)
    "

    Et aussi il y a des détails plus subtils, par exemple "pas du même monde" peut à la fois signifier qu'il vient d'un anime et que moi je suis du monde réel (donc pas le même monde), et à la fois juste dire que notre entourage, notre passé, notre présent, etc n'ont rien en commun...

  • Kyoya-Beyblade

    12/09/2017

    Fan-FictionBeyblade wrote: "J'ai une petite question avant de te donner mon avis sur ce texte, est-ce que tu ressens réellement tout ça? Ou c'est juste une OS?
    Sinon je n'ai personnellement pas compris le deuxième sens :D Mais le texte original est très beau, on peut complètement enlever le personnage de Gingka et placer le nom d'une personne de notre entourage qui a la même vie à la place, il est universel, et j'aime beaucoup :)
    "

    Certaines des émotions, oui, certaines non ^^ je l'ai écrit à un tiers de mon point de vue, à un tiers du point de vue de Kyoya et à un tiers du point de vue du personnage qui parle/pense dans "Questions à tous et à personnes"
    Le double sens, je ne sais pas vraiment si l'on peut appeler cela comme ça mais je n'avais pas de meilleurs termes... C'est juste que ça peut s'appliquer à plusieurs personnages '^'
    Et sinon, merci ^^

  • Fan-FictionBeyblade

    12/09/2017

    J'ai une petite question avant de te donner mon avis sur ce texte, est-ce que tu ressens réellement tout ça? Ou c'est juste une OS?
    Sinon je n'ai personnellement pas compris le deuxième sens :D Mais le texte original est très beau, on peut complètement enlever le personnage de Gingka et placer le nom d'une personne de notre entourage qui a la même vie à la place, il est universel, et j'aime beaucoup :)

Report abuse