26 tagged articles Envers et contre tous

Envers et contre tous : présentation des OCs 27/08/2015

Je sais absolument pas pourquoi je mets cette image, qui n'a d'ailleurs strictement rien à voir... Mais je la mets quand même.
Envers et contre tous : présentation des OCs
 
Les personnages principaux :


Envers et contre tous : présentation des OCs
Créatrice : L-Drago

Nom : Atsuki
Prénom : Ulrich
Âge : 17 ans
Anniversaire : 23 octobre
Famille : Son père et sa s½ur jumelle Ulia.
Passé : Depuis tout petit, il a une mauvaise santé. Il est très faible et a dû procéder à plusieurs opérations et il a passé des mois à l'hôpital. Depuis que sa mère était morte, son père à du doubler d'effort pour payer les soins. Lors de la mort de sa mère, il a failli mourir d'un infarctus et il dû rester très très longtemps à l'hôpital. Son père est d'ailleurs pauvre, ils n'ont pas beaucoup de moyens.
Personnalité : Ulrich est très charmant, on le voit toujours avec son beau sourire. Très amical et agréable, pratiquement toutes les filles le trouve beau. Mais, il cache beaucoup de secrets, tout n'est pas tout beau et tout rose. Il se plaint beaucoup, pourtant il n'aime pas que les autres gens se plaignent de lui. Il montre son côté fatigué et triste à ses vrais amis qu'il connait depuis longtemps. Ulrich veut néanmoins s'améliorer et faire tout pour que ses amis soient heureux. Tout le monde lui donne du respect, peut-être parce qu'il est très calme et sage. Il est également très intelligent et très très mystérieux.
Phrases fétiches : « Les amis sont bien plus important que tout au monde » « La guerre... ce n'est pas pour moi désolé ! »
Physique : Ulrich est vraiment très fin, mince, limite très maigre. Il a un petit cul tout mignon et des jambes très longues et fines. Ses cheveux argentés sont coupés jusqu'à ses épaules et sont très fins. Ils volent aux vents. Il a de beaux yeux bleus ciel qui font craqué tous les gens qui ont le bonheur de le regarder dans les yeux. On le voit par son apparence qu'il est faible mais son mental est bien le contraire. Il est toujours super bien habillé.
Orientation sexuelle : Bisexuel (uke)
En couple avec : Célibataire
Amoureux/se de : Personne
Meilleur ami de : Ryuga
Aime : Il aime beaucoup ses amis et serait prêt à faire tout et n'importe quoi pour eux, les mangas, la musique (il aimerait tellement jouer du violon), le beyblade bien évidemment, s'occuper des problèmes de ses amis, s'entraîner, étudier, lire. Mais surtout se promener au bord de la rivière lors du coucher du soleil pour êtte au calme et admiré la belle vue. Les jeux vidéo aussi !
N'aime pas : Les viols, manger, qu'on dit qu'il ne sert à rien et que c'est un incapable, faible etc... Car il le pense vraiment mais il fait tout pour s'améliorer.
Entourage : Il aime bien rester avec Gingka, Masamune pour rigoler un peu, mais il passe la plupart de son temps avec Ryuga et tout seul. Il est assez mystérieux, personne ne sait beaucoup de chose sur lui..
Passion : Il veut savoir toujours pleins de choses, il passe son temps à lire, apprendre, s'entraîner, et aussi à flâner devant un coucher de soleil.
Métier: C'est un bladeur mais il est l'allié de l'AMBB, il n'y travaille pas parce qu'il n'aime pas répondre à des ordres mais il les aide de temps en temps.
Toupie : Paradis Angel
Paradis Angel :
Apparence : C'est un ange.
Coups spéciaux : Barrière d'ailes / Volées d'éclats / Danse de l'espoir.
Type : Equilibre (elle excelle cependant beaucoup dans la défense et dans l'attaque).
Puissance : 8/10
 
Envers et contre tous : présentation des OCs
Créatrice : L-Drago

Nom : Atsuki
Prénom : Ulia
Âge : 17 ans
Anniversaire : 23 octobre 
Famille : Son père, et son frère jumeau Ulrich.
Passé : Depuis la mort de sa mère, elle aide son père à travailler pour rembourser les frais de l'hospitalisation de son frère et de tous ses problèmes. Elle est aussi très présente et fait sourire son frère qui est fatigué et désespéré. Elle se dit aussi qu'elle a bien trop de chance, qu'elle a tout et qu'elle ne sert à rien dans sa famille.
Personnalité : Elle rit pour tout est pour rien, ça fait son charme ! Sinon, elle est très énergique, toujours prête à tout, et courageuse. Mais elle compatis beaucoup, surtout pour son frère jumeau Ulrich à cause de sa santé. Elle était toujours là pour lui et l'est encore, elle passe beaucoup de temps avec lui et prend aussi soin de lui. Elle sort aussi des trucs pas tellement cohérents... En fait, elle ne réfléchit jamais à ce qu'elle sort, et des fois ce sont des belles conneries...
Physique : Elle a les cheveux très très long qui lui arrive jusqu'aux genoux de couleur argentés et ses yeux sont très bleus. Elle est très fine mais a quand même de jolies formes.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
En couple avec : Célibataire
Amoureuse de : Nile
Meilleure amie de : Hikaru et Kyoya
Aime : Elle adore manger, le beyblade, regarde des animés, les mangas, mais surtout le dessin. Elle adore créer de nouvelles choses et sa chambre est complètement décorée de ses créations. Elle est aussi fan de mode, elle est toujours bien habillé comme son frère et aime s'habiller avec les nouvelles tendances.
N'aime pas : Elle déteste quand quelqu'un fait du mal à son frère, qu'on la remballe parce qu'elle n'a pas tenu sa langue, qu'on la rejette car elle déteste ne servir à rien.
Entourage : Elle traine beaucoup avec Gingka, Masamune etc... Mais elle passe aussi la plupart de son temps chez elle ou dans les magasins !
Passion : Dessiner, chanter, faire du shopping
Métier : Bladeuse mais veut devenir rock star
Toupie : Jaguar Destar
Apparence : Un jaguar
Coups spéciaux : Griffes profondes du jaguar
Type : Équilibre (malgré son attaque fulgurante)
Puissance : 6/10
 
Envers et contre tous : présentation des OCs

Créatrice : ktn-love
Nom : Valdez
Prénom : Henna
Âge : 17-18 ans
Anniversaire : 28 septembre
Famille : Son oncle Doji, sa mère et son grand frère Isaac.
Passé : son père s'est suicidé alors qu'elle était plus jeune et depuis sa mère la couvre, elle et Isaac, d'une sur-protection de peur qu'ils sombrent eux aussi dans la déprime.
Personnalité : Douce et pacifique, elle est aussi timide lorsqu'elle ne connait personne mais change totalement en compagnie de ses amis les plus proches. Détestant voir ses proches souffrir moralement, elle se livre facilement à l'exercice de psy et possède une grande faculté à écouter les autres. Calme et observatrice, elle peut s'avérée être une très bonne stratège.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle  
En couple avec : Kyoya
Amoureuse de : Kyoya
Meilleure amie de : Tsubasa
Aime : Elle fait beaucoup de natation, souvent pour se détendre. Sinon, elle aime les animaux son frère et la musique x") Bien sûr elle adore le beyblade et sa toupie. Elle craque facilement pour les bijoux comme les bagues et les bracelets, mais quitte ou change très rarement ceux qu'elle porte déjà. Elle tient aussi beaucoup à sa liberté.
N'aime pas : L'attitude de sa mère qui la prive de liberté, son oncle et ceux qui peuvent s'en prendre à son entourage. Et les carottes ^^' elle n'aime pas les carottes.
Entourage : La bande de Gingka, surtout Hyoma, Tsubasa, Nile et Da-shan.
Passion : Le Beyblade, la natation et la cuisine.
Métier : Bladeuse
Toupie : Evil Lince
Si le personnage à une toupie :
Apparence : Lynx
Coups spéciaux : Flot de lumière aveuglante, Lumineuse Morsure d'Evil Lince
Type : Attaque
Puissance : 7/10
 
Envers et contre tous : présentation des OCs

Créatrice : Dent-de-Lion-LEONE
Nom : Seribu
Prénom : Akihide
Âge : 20 ans
Anniversaire : 20 Février
Famille : Un père et une mère qui travaillent à l'AMBB, un demi-frère de seize ans du nom de Rathbone aux origines Australienne et un petit frère de sept ans du nom de Daisuke
Passé : Rien de bien particulier, on peut dire que son histoire commence lorsqu'il met la main sur Poison Vespa, une toupie en construction qu'il a trouvé dans les locaux détruits de la Nébuleuse Noire, celle-ci à porté de main, il ne s'est pas privé pour la prendre. Suite à sa découverte et après l'avoir rafistolé, Il décide de tracer sa route en temps que blader et quitte son foyer, même si il revient de temps en temps pour piquer de la nourriture ou des vêtements.
Personnalité : Akihide est quelqu'un d'indépendant, il n'a besoin de personne pour faire sa vie. Il est flatteur même si cela ressemble plus à du sarcasme et du mépris. Son attitude oisif provoque facilement des réactions démesurés et il est exubérant lors de ses combats.
Phrase fétiche : La nature m'a offert tous les moyens, alors autant que j'en profite
Physique : Akihide a les cheveux naturellement couleur noir mais il se les ait teint en aigue-marine, ils sont courts et ébouriffés. Il a de petits yeux orageux. Sa peau est légèrement bronzée, il est musclé comme il faut, ni trop ni peu, et il a un nez légèrement pointu. Il possède une cicatrice en croix sur la hanche gauche ainsi qu'un ongle manucuré de couleur noir avec une paillette argentée dessus.
Orientation sexuelle : Bisexuel
En couple avec : Personne
Amoureux de : Personne
Meilleur ami de : Personne en particulier
Aime : Le beyblade, le hard rock, le pouvoir
N'aime pas : La paire de lunettes qu'il doit porter lorsqu'il travaille à l'AMBB, que quelqu'un lui résiste lorsqu'il propose une partie de jambe en l'air
Entourage : Il ne forme aucune alliance
Passion : Le beyblade
Métier : Blader et assistant à l'AMBB
Toupie : Poison Vespa
Poison Vespa :
Apparence : son "âme" est une guêpe, le boulon est vert foncé avec dessiné dessus une guêpe qui sort son dard, l'anneau d'énergie est de couleur jaune zébré de noir, dont la forme ressemble à de petit dard en forme de fleur, la roue de fusion est celle de poison, l'axe de rotation et la pointe de performance sont jaune avec deux traits noirs. L'esprit de Poison Vespa possède deux formes de combat lorsque l'on fait ressortir ses dards de son anneau d'énergie en plein combat, l'une petite est rapide qui sert à attaquer en rafale et la seconde elle prend la forme d'une guêpe géante vêtu d'une armure et d'une lance qui concentre sa force en une seule attaque
Coups spéciaux : Première forme : Essaim, et deuxième forme : Piqûre mortelle
Type : Défense
Puissance : 5/10
 
Les personnages secondaires :
(vous allez bientôt comprendre qui elle est et à quoi elle sert)
Envers et contre tous : présentation des OCs


Créatrice : Moi (mais je vais pas vous mettre le nom de tout mes blogs u.u...)
Nom : Strassia
Prénom : Estelle
Âge : 15 ans
Anniversaire : 17 octobre
Famille : Elle est fille unique et ses parents habitent à l'étranger
Personnalité : Elle est très gentille, douce et serviable. Néanmoins, elle n'est pas très intelligente, mais elle se fait quand même beaucoup d'amis. Elle fait toujours des compliments à tout le monde. Chez elle, être gentille est aussi naturel que de respirer. Elle croit à tout ce qu'on lui dit
Physique : Elle est assez jolie, elle a les cheveux mauves et les yeux violets, elle sourit tout le temps
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
En couple avec : Nile
Amoureuse de : Nile
Aime : Apprendre et découvrir de nouvelles choses, les autres, les films et séries romantiques
N'aime pas : Les gens méchants, les tomates, les films qui finissent mal, les mensonges
Entourage : Elle passe les trois quarts de son temps avec Nile, mais elle est très souvent avec Kyoya, Gingka, Masamune, Tsubasa, Yu, etc... (enfin, vous savez quoi, on va faire encore plus simple : prenez tout les gens qui participent au Championnats du Monde sauf les Star Breaker, rajoutez Kenta et Madoka, et voilà, vous avez tout ses amis...)
Passion : Peindre et dessiner, danser, s'occuper des autres...
Métier : Aucun, mais elle a beaucoup de rêves, elle veut être à la fois docteure, peintre, fleuriste, danseuse, scientifique, actrice, institutrice...
 
Envers et contre tous : présentation des OCs

Créatrice : Marina
Nom : Berenolt
Prénom : Emmy
Âge : 14 ans
Anniversaire : 1 juin
Famille : Elle a une grande s½ur qui s'appelle Marina, et ses deux parents sont en vie
Passé : Quand elle était petite, elle a eu tout ce qu'elle voulait, ce qui ne l'a pas rendue capricieuse. Mais à l'école, tout allait de travers. À cause de sa timidité, elle était toujours seule. Pendant les récréations, elle restait toujours assise par terre dans un coin, ou fuyait des méchants garçons qui l'embêtait. Pour ne pas déranger sa famille, elle ne leur disait pas, et a donc passé des années à se faire persécuter pas les autres et à souffrir en silence. Heureusement, un jour, une fille a remarqué cette injustice, est devenue son amie et l'a protégée. 
Personnalité : Elle est très gentille et très à l'écoute des autres, mais elle est extrêmement timide et très sensible, et du coup elle est plutôt réservée et elle ne parle pas beaucoup. Elle se fait rarement des amis, mais quand elle en a c'est pour la vie. Elle est vraiment niaise, naive et innocente. Et elle se fait souvent arnaquer.
Phrase fétiche : Ce n'est pas grave. 
Physique : Elle a les cheveux blonds courts et les yeux bleus. Elle commence à avoir des formes, mais elle est toute petite. Elle est assez mince, et très mignonne.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
En couple avec : Célibataire
Amoureuse de : Personne 
Aime : Les jolies choses, la photographie, le beyblade, ses amis, les chats, sa s½ur
N'aime pas : L'art moderne, les vantards, la vulgarité, les pervers, les jeux comme le jeu de la bouteille ou action ou vérité
Entourage : Kyoya, Nile, les autres OCs... 
Passion : La photographie 
Métier : Bladeuse, et aimerait devenir photographe
Toupie : Flash Cath

Si le personnage à une toupie :
Apparence : Un chat bleu nuit avec un éclair jaune fluorescent sur le ventre, sinon son boulon représente le chat sur un fond jaune fluo aussi, l'axe de rotation et la pointe de performance sont jaunes fluos (pour changer), sa roue de fusion est grise métallique avec quatre piques disposés sur les côtés, et enfin son anneau d'énergie est bleu nuit.
Coups spéciaux : Griffes meurtrières (elle enfonce les piques de sa roue de fusion dans la toupie adverse), All cats are grey in the dark
Type : Équilibre
Puissance : 6/10
 

Envers et contre tous : présentation des OCs

Créatrice : Cameby
Nom : Aikawa
Prénom : Camélia
Âge : 16 ans
Anniversaire : 7 juillet
Famille : Père, mère et trois grand frères (Shô, Makoto et Shintaro)
Passé : Camélia a fugué de chez elle à l'âge de 10 ans car elle est issue d'une famille d'assassins. Ils exterminent les bladers les plus faibles pour prendre leur puissance. Cette famille est de mèche avec l'Académie HD dite Hadès qui veut régner sur le monde. Ne pouvant plus supporter ce massacre elle quitte la France pour le Japon où elle fera multiples rencontres notamment avec Ryuto qui va la sortir des griffes de Rago, un blader très puissant qui surpasserai l'Empereur Dragon, qui a été engagé par l'Académie HD pour qu'elle s'allie a lui et devienne une professionnelle des tueries au Beyblade. Cette aliance est due au fait que ces deux bladers possèdent des toupies de force obscure.
Celle-ci, avant de rencontrer Ryuto, a commencé à sombrer du côté obscur à cause de la solitude et des encouragements de Rago ainsi que du pouvoir maléfique de sa toupie. Mais celui-ci l'ayant sauvée, elle a pu retrouver goût à la vie.
Personnalité : Elle est plutôt discrète, timide et très calme. Elle fait passer les gens avant elle-même. Elle est prête à se défendre corps et âme pour défendre ses amis.
Elle peut être aussi très énervée si on la cherche mais malgré cela elle reprend son calme rapidement et fait de nombreux sacrifices surtout donner des nouvelles chances de se racheter à ses pires ennemis. Elle est très drôle aussi et est intenable avec celui qu'elle aime.
Physique : Cheveux châtains ondulés attachés en queue de cheval, yeux noisettes en amande. Petite de taille (1m53) et de poids très mince (43kg). Très normale. N'a pas beaucoup de formes.
Phrase fétiche : Ne jamais abandonner tant qu'il y a de l'espoir !
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
En couple avec : Ryuto
Amoureuse de: Ryuto
Aime: Ryuto, ses amis, le Beyblade et les choses simples.
N'aime pas: Sa famille et l'Académie Hadès, les pervers et les conflits sans queue ni tête. Haïs Rago.
Entourage : Ryuto, Henna et Kyoya et les autres OCs
Passion : Le dessin et le Beyblade.
Métier: Bladeuse
Toupie : Thermal Gemios
 
Si le perso à une toupie:
Elle se compose de deux oiseaux, un de l'eau et un du vent. Si les deux oiseaux sont utilisés en même temps ils forment un oiseau noir maléfique. Donc la toupie ne sera plus Thermal Gemios mais Thermal Gemios Némésis et tournera vers la gauche et non vers la droite comme a son habitude.
Une partie de la toupie est bleue pour l'eau et l'autre grise transparente pour le vent. C'est une toupie de verre (les oiseaux de la roue de fusion et le boulon) et métal (l'axe de rotation et l'anneau d'énergie et la pointe de performance) sur le boulon il y a 2 oiseaux un gris et un bleu sur fond transparent.
Coup spéciaux :
-Tempêtes déferlantes Aquatiques (pour l'eau)
-Déferlantes Céleste ou Hurlement de la tornade du vent ! (Le vent)
-Déferlantes de l'Obscurité fatale (Thermal Gemios Némésis)
Type: Équilibre
Force: 10/10

Tags : Envers et contre tous - Présentation des OCs

Envers et contre tous : chapitre 1 24/09/2015


PDV Nile Pyre (nda : oui je l'appelle comme ça, problem ?) :

Ça fait une demi-heure que j'attend. Il va arriver ou il compte me faire poireauter encore longtemps ? Remarque, je n'ai rien d'autre à faire...
<<-Salut, Nile ! Désolé pour le retard, mais Henna a voulu venir...>>
Je me retourne. Kyoya est là, et tiens par la main Henna, sa petite amie depuis trois mois déjà. J'ai un pincement au c½ur.
<<-Bon, j'accepte tes excuses, mais ne perdons pas plus de temps ! Allons-y.>>
Et sans faire attention à sa réponse, je me mets à marcher. Ils me suivent en roucoulant, et je les entend s'embrasser. Tellement fort que je peux très bien imaginer la scène alors que j'ai le dos tourné. J'ai l'impression que ce qui reste de mon c½ur se brise en mille morceaux. Je déteste ce sentiment atroce, que je n'ai que trop bien appris à connaître. La jalousie. Le pire, c'est que je ne comprend pas. J'aime bien Henna, c'est une de mes meilleures amies, mais je n'ai jamais ressenti d'amour pour elle. Alors, pourquoi est ce que je suis jaloux depuis qu'elle sort avec Kyoya ? Soudain, j'aperçois Ulia au coin de la rue. Elle me voit aussi et me fait de grands signes. Son frère la suit mais reste un peu à l'écart, comme d'habitude. Je n'aime pas vraiment ce type. Sa présence ne me dérange pas, mais dès qu'il est là, Ryuga est dans les parages... Et lui, je ne le supporte pas du tout. En même temps, je ne connaît pas beaucoup de gens qui le supportent... Je crois même qu'Ulrich est le seul. À part peut être Gingka ou Kenta, mais ce n'est pas réciproque. Aussitôt que je suis assez proche d'elle, Ulia me prend par le bras et se colle à moi. Elle fait ce genre depuis que je la connais. J'ai mis longtemps à comprendre qu'elle est amoureuse de moi... Mais comme je n'ai aucun sentiment pour elle et que je ne veux pas lui faire de mal, je fais semblant de ne rien savoir. Tant qu'elle n'essaiera pas de me déclarer sa flamme, je serais tranquille de ce côté là...
<<-Bon, puisqu'on est tous là, on peut y aller ! Dit Henna.
-T'es qui toi, déjà ? Demande Ulia, à côté de la plaque pour ne pas changer.>>
Kyoya l'embrasse une fois de plus. (nda : Henna, pas Ulia, ne croyez pas des trucs bizarres)
<<-La fille la plus jolie, la plus gentille et la plus intelligente du monde... Fait-il après s'être décollé de sa petite amie.
-Elle s'appelle Henna Valdez. Je répond avant qu'Ulia ne pose une autre question.>>
Ils se mettent tout les quatre à me regarder fixement, et je réalise à quel point le ton que j'ai pris était froid et désagréable. Ça m'arrive de plus en plus souvent, depuis trois mois... Je murmure vaguement un "Allons-y." et je repart. Tout bien réfléchi, je n'ai aucune envie d'aller à cette soirée. Mais je préfère ça plutôt que me morfondre sur mon canapé jusqu'à que mon colocataire me dise de bouger parce qu'il ramène une fille. Ou un homme, vu les bruits qui viennent de sa chambre... Mieux vaut ne pas le savoir. Quoi qu'il en soit, ma vie ressemble davantage à un champ de ruines, et je n'ai ni le courage ni la force de la reconstruire. Si seulement tu étais encore là, tout serait tellement plus simple... Ça fait déjà un an que tu es partie... Oui, demain ça fera un an. J'ai l'impression que c'était hier, je peux encore entendre ta voix, ton rire... Je secoue la tête. Je ne dois pas penser à tout ça. Je me force à me concentrer sur le paysage qui défile sous mes yeux. Le ciel est gris, il va sûrement bientôt pleuvoir. Les immeubles sont gris, le trottoir et la chaussée sont gris, même les rares passants ont le teint gris. Je déteste cette ville. En fait, je déteste tout le monde. Ces gens qui t'ont prise à moi, Ulia, qui ne fait que m'attirer des ennuis et m'énerver, Henna dont je ne suis même pas sûr d'être amoureux, et Kyoya qui... Qui... Mais à quoi je pense moi ? C'est mon meilleur ami... Enfin, au début ça n'a vraiment pas été simple de ne serait ce que l'approcher, mais une fois qu'on s'est un peu mieux connu... Il a toujours été là pour moi. Et c'est réciproque. Enfin, c'est censé être réciproque. Parce que je me rend compte que ces derniers temps, tout ce que j'ai fait, c'est d'être un poids pour lui. Et j'ai été tellement absorbé par mes propres problèmes que je ne lui ait même pas demandé si lui, allait bien. Encore une preuve que tout allait mieux quand tu étais là... Ça ne serait jamais arrivé, avant. La ville serait pleine de couleurs, je trouverais le bon côté de tout le monde et je serais plus à l'écoute des autres. Je crois que je vais pleurer. Je n'arriverais donc jamais à tourner la page ? Peut être que je devrais accepter les sentiments d'Ulia, après tout... Mon c½ur, enfin ce qu'il en reste après ton départ, me hurle que je me trompe de personne. Mais je ne pourrais jamais prendre Henna à Kyoya.
<<-C'est ici. Fait ce dernier en désignant une boîte de nuit bien trop flashy et illuminée à mon goût.>>
Ces deux simples mots me ramènent à la réalité. Si il a voulu m'emmener ici, c'est pour que j'oublie mes problèmes. Quand aux autres, je crois plutôt qu'ils se sont incrustés sans le savoir... Je suis à peine entré que je vais directement m'asseoir au bar. Mes jambes ne me portent plus, et ma tête tourne. Je réalise que je n'ai pas dormi depuis trois jours. Je néglige vraiment ma santé, en ce moment... N'ayant ni la force ni l'envie de me lever, j'observe les autres. Ulia est en train d'observer plus ou moins attentivement le DJ (nda : non, pas le DJ blader --', juste un DJ normal), Henna semble supplier Kyoya -elle lui demande probablement de danser avec elle-, quand à Ulrich, il a disparu. Je ferme les yeux, essayant vainement de trouver un peu de calme. Soudain, le volume de la musique augmente. Ça me donne mal aux oreilles, et je préfère sortir. Je marche un peu, sans réellement savoir quoi faire. Soudain, j'entend un cri, et me précipite vers la personne qui l'a poussé. Deux colosses sont en train de menacer une jeune fille avec un couteau. Elle est gravement blessée au ventre. Juste avant de s'écrouler, elle tourne la tête vers moi. Je reconnais aussitôt son visage. Estelle.


Oui je sait c'est le bordel, Kyoya s'est transformé en guimauve, Nile fait une dépression, tout ça, mais au moins j'ai réussi à poster mon chapitre à temps ! Je sais, il est court, mais je voulais garder du suspense... Je crois que je le réécrirais quand j'aurais le temps, parce que là c'est un peu n'importe quoi --' j'essaie de pas trop faire parler les OC parce que j'ai peur de mal les jouer, alors forcément, c'est pas génial pour faire avancer mon histoire... Si vous avez pas compris quelque chose, dites le moi, parce que j'ai un peu peur de mon propre chapitre là...

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 1

Envers et contre tous : chapitre 2 01/10/2015

Oui je sais, ça part un peu en steak ce chapitre, et les pensées de Kyoya en particulier -_-' (enfin moi je trouve)... Mais fallait bien que je vous fasse un petit résumé de ce qui s'est passé il y a un an. Je mettrais peut être quelques flash-backs plus tard, mais pour l'instant je trouve que ça serait pas génial génial... À part ça, si vous savez lire, vous avez remarqué dans le précédent chapitre, Kyoya était une guimauve sentimentale... Et vous pensiez que c'était impossible de faire pire ? Ah ah ! Naïfs que vous êtes ! J'ai fait BIEN pire ! Aujourd'hui, je vous présente Kyoya amnésique, qui ne se souvient même pas de ce qu'il a fait il y a une semaine ! (vous verrez, vous verrez...)

PDV Kyoya Tategami :
Nile se réveille en sursaut. Je détourne instantanément le regard, je ne veux pas qu'il sache que je le fixais pendant tout ce temps. Il relève la tête, et je sais aussitôt qu'il a rêvé... Ça se lit sur son visage... D'Estelle. De mon premier amour. Le sien aussi, d'ailleurs. Quand il est sorti avec elle, je la lui ait laissée. Je savais dès le départ qu'elle ne me verrait jamais autrement que comme un ami. Mais lui, il avait toutes ses chances. Ils s'aimaient tellement tout les deux, autant que moi et Henna, voire plus. À mon avis, ils seraient encore ensemble si... Si ce n'était pas arrivé. Je m'en souviens parfaitement, c'était l'anniversaire de Nile, mais personne n'avait pensé à acheter de gâteau. Alors elle est allée en chercher un, toute seule dans la nuit. Et elle s'est fait poignarder. Il a été complètement détruit quand il l'a su. Et il ne s'en est toujours pas remis. Il ne pourra sans doute jamais oublier, ça l'a trop marqué. Je sais pertinemment qu'il n'arrive pas à tourner la page. Et moi, je culpabilise. Comme tout ceux qui étaient présent. Nous avons été trop paresseux pour accompagner Estelle. Et elle est morte à cause de ça. Maintenant au moins, elle est avec sa vraie famille, les anges. C'était un ange. Il suffisait de voir le monde qu'il y avait à son enterrement pour s'en rendre compte. Et les torrents de larmes qui ont été versés. Même si je n'avouerais jamais à quiconque que j'ai pleuré pendant trois heures sans pouvoir m'arrêter. Quand à Nile... Eh bien, non seulement il a pleuré toutes les larmes de son corps, mais beaucoup plus. Je me suis même demandé comment il avait fait pour ne pas mourir déshydraté. Et même quand il a arrêté pleurer, ça ne s'est pas arrangé pour autant. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi amorphe de toute ma vie. Il a dû passer un bon mois presque sans bouger. Même pour qu'il mange, j'ai dû le supplier et manquer de l'étrangler avec une petite cuillère pour qu'il accepte d'avaler trois bouchées par jour. Sans compter tout les comprimés inutiles prescrits par des médecins tous aussi incompétents les uns que les autres. Ça aurait pu durer comme ça très longtemps, mais un jour, il s'est repris un main. Je ne sais pas ce qui s'est passé, peut être qu'il s'est rendu compte que ça ne servait à rien de se lamenter sur son sort, mais toujours est il qu'il s'est remis à sortir, à gérer sa vie à peu près correctement et il n'a plus parlé d'Estelle. Mais néanmoins, aucun de nous n'a été capable de faire comme si rien ne s'était passé. Et même si l'état de Nile s'était amélioré, il passait quand même la plupart de son temps à déprimer. Et ça, ça ne s'est toujours pas arrangé. Même si moi, j'ai réussi à tourner la page, -surtout parce que j'ai rencontré Henna, d'ailleurs- je sais pertinemment que lui, il n'y est pas arrivé. Je comprend. Lui, il aurait pu vivre heureux avec Estelle, alors que moi je savais depuis le début qu'elle ne m'aime fait pas. Je fais de mon mieux pour l'aider, mais il va bien falloir, un jour ou l'autre, que je regarde la vérité en face... Tout mes efforts ne servent à rien. Je ne peux qu'espérer qu'il rencontre quelqu'un qui puisse lui faire oublier Estelle. Et ça, ça ne risque pas d'être facile... Soudain, je regarde à côté de moi. Il n'est plus là. Alors, je sort et jette un coup d'½il dans la rue d'à côté. Comme prévu, Nile y est, replié sur lui même, en train de pleurer silencieusement. Ce n'est pas la première fois que ça arrive, et je ne sait toujours pas quoi faire. À sa place, je n'aimerais pas que quelqu'un m'aperçoive en larmes... Alors je me contente de retourner auprès d'Henna, et de faire semblant de n'avoir rien vu, même si je doute que ça soit une bonne solution. Dans un certain sens, je fuis. Aussitôt, elle se met à me poser toutes sortes de questions, elle me demande où j'étais, pourquoi je ne fais rien alors que c'est moi qui ai proposé de venir ici, et toute sorte d'autres choses sans importance. Je n'écoute pas ce qu'elle me dit, mais sa voix m'apaise. Et c'est exactement ce dont j'ai besoin. Je ferme les paupières, et acquiesce de temps en temps pour qu'elle ne s'aperçoive pas que je suis complètement ailleurs, mais une douleur vive me force à revenir sur terre. J'ouvre brusquement les yeux et m'aperçois qu'Henna est en train d'étirer mes joues au maximum.
<<-Ch-chtop, cha fait mal... Je prononce avec difficulté.>>
Elle arrête immédiatement, mais lève les yeux aux ciel.
<<-Qu'est ce qu'il y a ? Tu es encore inquiet pour Nile ? Demande-t-elle.
-Pas vraiment, mais...
-Mais quand même un peu. Kyoya, je ne comprend pas. Pourquoi tu fais ça ?
-Faire quoi ?
-Comment dire... Je ne sais pas, tu ne crois pas que tu le surprotège ? Ce n'est pas une très bonne idée, crois moi, j'en sais quelque chose...>>
Je suis surpris par ces phrases. Le surprotéger ?
<<-Je ne fait pas ça !>>
Elle semble un peu étonnée.
<<-Tu n'as pas remarqué ? Tu es bien le seul... À chaque fois qu'il lui arrive quoi que ce soit, tu prend automatiquement sa défense...
-C'est mon ami, c'est normal.
-Kyoya, la semaine dernière tu as frappé un sixième parce qu'il avait envoyé un ballon dans sa direction... C'est tout sauf normal !>>
Sérieusement ? Je fouille dans ma mémoire. En effet, je me souviens de la scène. Mais je pensais que c'était à l'époque où j'étais seul, et que j'avais fait ça parce qu'il était entré dans mon espace vital. Je dois faire une drôle de tête, parce qu'Henna soupire.
<<-Ne me dis pas que tu ne t'étais pas rendu compte de tes réactions excessives...
-Je crois que j'en ai peut être fait un peu trop... Mais je te jure que ça partait d'une une bonne intention ! Je t'ai déjà parlé d'Estelle ?
-Celle... Celle qui est morte ?>>
Je hoche tristement la tête. Mais avant que j'ai pu dire quoi que ce soit, Ulia arrive.
<<-Vous n'auriez pas vu Nile ? Ça doit bien faire cinquante ans que je le cherche partout !>>
Décidément, cette fille a le chic pour ruiner les grands moments. Enfin, ça me soulage un peu. Je ne sais pas trop comment j'aurais pu décrire la bonté d'Estelle. C'est impossible... Oui, c'est décidément impossible de décrire un ange.

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 2

Envers et contre tous : chapitre 3 15/10/2015

(Merci à ktn-love pour l'image T^T cette fille est tellement géniale T^T)
Ce chapitre était vraiment impossible à écrire... Et en plus il est nul, moi je voulais continuer l'histoire du côté d'onii-chan et de Nilou !
Aurélie : On s'en fout.
Méchante ! Enfin, je me suis quand même bien marrée en l'écrivant... Pourquoi ? Parce qu'après Kyoya la guimauve amnésique et Nile le dépressif, voici Ryuga la maman paranoïaque ! *éclate de rire, mais se tait et pâlit en voyant le regard noir de Ryuga* J'ai pas fait exprès... *fuit* AU SECOUUUURS !!!!!!! Mais en plus c'est pas ma faute, on m'a dit que tu devais protéger Ulrich, j'ai juste complètement exagéré parce que je suis un peu folle en fait...
Ryuga : *court après Yuki* JE M'EN FOUS !!!! L-DRAGO !!! *lance sa toupie*
Je vais crever T^T... Dire que je venais à peine de réussir à faire en sorte que Kyoya et Nile arrêtent de me pourchasser pour le chapitre 2...

 
 
 PDV Ryuga :
Je le regarde sortir de la boîte, sans les idiots qui l'y avaient accompagné. Tategami, tu me le payeras ! L'amener dans des endroits aussi louches... Tu veux sa mort ? Tiens, en parlant de danger, c'est quoi ces gens qui s'approchent de lui ? Ils le fixent bizarrement...
<<-T'es un bladeur, pas vrai ? Demande celui qui semblait être le chef d'un air mauvais.>>
Il ne lui accorde même pas un regard, mais tend Paradis Angel dans sa direction. Aussitôt, ils lancent leurs toupies.
<<-Alors viens te battre ! Et si tu perds, ce qui va arriver, nous...>>
Il ne le laisse même pas finir sa phrase et envoie valser toutes leurs toupies d'un seul coup. Surpris par sa puissance, ils les ramassent, incrédules, et s'enfuirent en courant et en le traitant de tout les noms. Non mais pour qui ils se prennent ?!!!! Je sors de ma cachette et les assomme tous.
<<-ÇA VOUS APPRENDRA À FAIRE ÇA À ULRICH !!!!!!! Je hurle.
-Je t'avais dit d'arrêter de me suivre, Ryuga !>>
Je me retourne et vient me planter juste devant lui.
<<-Je continuerais tant que tu attireras les ennuis comme un aimant.>>
Il fronce les sourcils.
<<-Je ne fais pas ça ! Il proteste.
-Si, totalement. Et même en admettant que ça ne marche pas, tu fais tout pour.>>
Alors qu'il allait répliquer, je le coupe.
<<-On est en janvier, et tu ne porte pas de manteau. Et en plus tu vas n'importe où ! Il n'y a pas idée d'aller dans des quartiers aussi mal famés... Tu veux retourner à l'hôpital ou quoi ? Il y a quelqu'un là bas qui te plaît et tu veux le revoir à tout prix ?>>
Il soupire.

<<-Tu ne crois pas que tu exagère ?>>
Je le prend dans mes bras (nda : oui oui, c'est bien Ryuga, je vous jure !).
<<-J'ai juré qu'il ne t'arriverait jamais rien tant que je serais là. Et je compte bien tenir ma promesse.>>
Je me décolle un peu de lui et agrippe sa main.
<<-Il commence à faire nuit. Allons chez moi, c'est plus sûr.>>
Je commence à marcher. Il pousse un long soupir et me suit. Le silence est seulement brisé par le bruit de nos pas, ou parfois, d'une voiture qui passe. Il fait froid, et la seule lumière est celle des lampadaires. Il pourra dire ce qu'il voudra, cette atmosphère n'est vraiment pas rassurante, j'ai l'impression qu'à chaque instant quelque chose ou quelqu'un va lui sauter dessus...
<<-Ryuga, tu me fais mal !>>
Quoi ? Je remarque que je lui serre la main de toutes mes forces. Ah, zut ! Je le lâche et me retourne. Soudain, son visage se décompose, il a l'air terrifié. Et puis, plus rien. Le noir complet. J'aperçois juste une petite lumière, loin, très loin...




Oui je sais c'est hyper court mais... J'avais besoin de suspense... Désoléééée T^T

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 3

Envers et contre tous : chapitre 4 29/10/2015

Hatsu : *complètement furieuse* Yuki... Je t'avais demandé trois choses... Ne pas me faire draguer, qu'aucun de mes amis meurent et que mon petit ami ne me trompe pas... Pourquoi est ce que dans UN SEUL chapitre, DEUX règles ont été brisées ?!!!!
Euh... Hatsu, tu es très mignonne quand tu es calme, mais quand tu es en colère... Tu fais vraiment peur o.o...
Hatsu : *fait craquer ses doigts* Je vais détruire tout tes os, arracher ton intestin et te pendre avec... *aura démoniaque et regard de psychopathe*
Au secours !!! *fuis* Aurélie, sauve moi !!! Je suis trop jeune pour mourir ! Et trop belle, trop intelligente, trop...
Aurélie : *excédée* Tue la.
Ah ben merci ! Je me fais pourchasser par une folle furieuse, et tu l'encourage ! Bonjour la solidarité...
Aurélie : Bah, ses exigences sont plutôt normales... En fait, c'est un peu toi la méchante dans l'histoire...
Quoi ?!!!!! *voit Hatsu s'approcher et se remet à courir* Vous me le payereeeeeeez !!! *chiale*
(et... Je sais toujours pas quoi mettre comme image, alors voici une magnifique chambre d'hôpital -j'ai dit magnifique !-)

PDV Akihide Seribu (il était temps qu'il apparaisse) :
J'entend la porte claquer et voit mon colocataire rentrer.
<<-Déjà ? Tu aurais au moins pu me ramener une fille ! Quoi qu'avec ta tête d'enterrement, tu fais fuir tout le monde...>>
Je récolte un regard noir. Quoi ? J'ai bien le droit de dire la vérité !
<<-Au beau milieu de la soirée, Ulrich a appelé Ulia pour lui dire que Ryuga... Il commence.
-Qui ?
-Le meilleur ami d'Ulrich. Il est à l'hôpital. Je n'ai pas très bien compris, il se serait fait assommer par des gens qu'il avait tabassés ou quelque chose comme ça... En tout cas, Ulia voulait aller le voir... Et que je l'accompagne. J'ai refusé. Elle est partie quand même, et du coup, vu qu'on était plus que trois, on est rentrés. Kyoya m'a raccompagné.
-T'es sérieux ? Mais il était pas avec sa copine ?
-Si...
-Je comprendrais jamais ce mec... Mais, attend, t'as bien dit "hôpital" ?
-Oui. Qu'est ce que ça peut te faire ?>>
Je ne répond pas, et enfile une veste.
<<-Ne m'attend pas ce soir ! Je lance en ouvrant la porte.
-Je ne comptais pas le faire de toute façon...>>
Je ne répond pas, je suis déjà loin. Je cours jusqu'au seul hôpital de la ville. Enfin, j'ai une occasion ! Ça doit bien faire un mois que j'attendais ça... Je regarde les rues défiler à toute vitesse, et atteint rapidement ma destination. Je ralentis, et monte directement au second étage. Je la cherche des yeux, quand soudain je sens une pression sur mon bras. Je me retourne et voit une très jolie fille aux cheveux blancs comme la neige, que j'ai l'impression d'avoir déjà vue quelque part.
<<-Tu ne serais pas le colocataire qui couche avec tout le monde de Nile ? Elle dit soudainement.>>
Je me souviens alors que c'est elle, Ulia.
<<-Moi, hypersexuel ? Mais qui est ce qui a bien pu te dire ça ?>>
Je lui fais mon plus beau sourire, ce qui semble la rendre encore plus suspicieuse.
<<-Bref... Qu'est ce que tu fais là ? Elle demande.
-N'est ce pas évident ? Je viens rendre visite à mon grand ami... Euh, comment est ce qu'il s'appelle, déjà ? Ry...>>
À ce moment, je l'aperçois.
<<-Désolé, mais je dois y aller !>>
Je m'approche à grand pas d'elle et la prend dans mes bras par surprise. Elle sursaute, se tourne vers moi, et me donne une grande gifle. Je recule de quelques pas.
<<-Comment as tu su que j'étais infirmière ici ?!!
-Mais Hatsu... Je commence.
-Bon, peu importe. Quoi qu'il en soit, arrête de me suivre ! Je t'ai dit que j'étais en couple !
-Je sais, je me suis fait ton copain...>>
Ce n'est qu'en voyant son visage se décomposer et des larmes couler sur ses joues que je me rend compte que ce n'était pas une très bonne idée de lui raconter ça...
<<-Si ça peut te rassurer, c'était uniquement pour qu'il sache si il était gay ou pas... Et il est parfaitement hétéro !>>
Deuxième gifle. Mais elle est forte en plus ! Bon, plan B.
<<-Tu n'as qu'à coucher avec moi, comme ça vous serez à égalité... Je propose.>>
Elle me lance un des fauteuils de la salle d'attente dessus, que j'évite de justesse et part en courant. Un simple "non" m'aurait suffi... Je repasse devant Ulia qui me jette un regard incrédule et sort de l'hôpital. Cette fille est dangereuse... En plus, normalement, une infirmière, c'est fait pour soigner, pas pour blesser. Je grommelle. Qu'est ce qu'elle peut m'énerver... Mais je l'aurais un jour. En attendant, j'ai besoin de me calmer les nerfs... Je vois passer une jeune fille brune et lui adresse la parole.
<<-Salut, mademoiselle... Je dis simplement, avec le ton le plus aguicheur que je puisse faire.>>
Elle se retourne vers moi. J'ai touché le gros lot on dirait. Elle est incroyablement sexy, un vrai canon !
<<-S'lut, j'm'appelle Roxane... Lâche-t-elle, le regard dans le vague.>>
Soudain, elle semble avoir une illumination.
<<-Toi, j'te veux dans mon lit...>>
Et complètement saoule, en plus ! Parfait... Je lui fais mon plus beau sourire.
<<-Bien sûr... Allons chez moi...>>
Je la prend par le bras et nous nous dirigeons vers mon appartement. Arrivé devant la porte, je fouille dans mes poches, et m'aperçois que j'ai laissé mes clés à l'intérieur. Je m'apprête à sonner quand je vois un mot sur la porte. Je le prend et le lit.
"Akihide,
Si tu me réveille, je te tue (et je n'ouvrirais pas de toute façon). Peut être que passer une nuit à l'hôtel (à tes frais bien sûr) t'apprendra à ne pas oublier tes clefs.
PS : La sonnette ne marche pas.
Nile"
Je froisse le papier et le jette rageusement par terre. Je fais un grand sourire à Roxane et lui demande gentiment si on ne pourrait pas plutôt aller chez elle, ce à quoi elle répond en partant et en me laissant en plan. Rectification, Nile... C'est moi qui vais te tuer !
 
 
Bon, voilà... Estelle est morte, Nile est en dépression, et Ryuga est à l'hôpital... Et j'ai balancé tout ça en trois chapitres... Alors, il était temps de faire une pause dans les drames (et de faire apparaître Akihide) donc, j'ai profité à fond que cet espèce de pervers n'avait pas de problèmes (pour l'instant) et voilà, c'était la pause ! Et à partir du prochain chapitre, on repart dans les drames... *sourire sadique* On va se marrer...
Hatsu : Elle est où Yuki ?
Aurélie : Dans le placard u.u
Un jour je vous tuerais toutes les deux... *se remet à courir*

Tags : Envers et contre tous - Fiction - Chapitre 4